Actualités Pays-de-la-Loire 

18 avril 2018 à 4h06 par Valentin ESTEVE

Meurtre de Jonathan en 2004 : un détenu allemand aurait avoué

D'après le Parisien, un homme incarcéré en Allemagne se serait confié à son codétenu au sujet de cette affaire.

RCA
Crédit: Photo d'archive

Un homme incarcéré en Allemagne aurait avoué à son codétenu avoir tué le petit Jonathan Coulom en 2004 en Loire-Atlantique, rapport Le Parisien. Le petit garçon de 10 ans avait été enlevé d'un centre de vacances à Saint-Brévin-les-Pins en pleine nuit, avant d'être retrouvé mort dans un étang de Guérande six semaines plus tard.

UN SAC RECHERCHÉ

Martin Ney a été condamné à la prison à vie pour trois homicides d’enfants et des dizaines d’agressions sexuelles. Surnommé "l'homme en noir", le tueur pédophile s’étonnerait même de ne pas avoir été démasqué plus tôt, car il aurait "égaré" en France son sac à dos en cuir avec des documents à l’intérieur. 

C'est justement ce sac en cuir marron que les enquêteurs cherchent depuis début avril

D'après Le Parisienles enquêteurs disposeraient d’un témoignage précis d’un homme ayant déjà vu ce sac en cuir si particulier dans la région de Saint-Brevin-les-Pins au moment des faits.

EN LOIRE-ATLANTIQUE EN 2004 ?

Pour l'heure, les aveux de Martin Ney sont contenus dans un procès-verbal. Aujourd'hui, sa présence en Loire-Atlantique en 2004 n'est toujours pas prouvée.

L'homme est aussi soupçonné dans des affaires en Ukraine, ou encore en Grèce.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA