Actualités Faits divers 

8 avril 2016 à 14h34 par Hélène Galiana

Manifs contre la loi travail à Nantes : "des journées noires" pour le commerce nantais

Mercredi soir, la mairie de Nantes, la préfecture et l'association des commerçants du centre-ville ont discuté d'un dispositif de sécurité pour protéger la ville des casseurs. Les commerçants attendent ce nouveau rassemblement avec anxiété.

RCA
Crédit: -

Alors que ce samedi,  une nouvelle manifestation contre la loi travail est prévue à Nantes, la ville, la préfecture et  l’association des commerçants du centre-ville ont décidé mercredi soir de se rencontrer pour discuter des actions à mettre en oeuvre pour lutter contre le déferlement de violence, préjudiciable pour les commerces, les riverains et la ville. Des mesures ont été prises, mais rien n'a filtré dans les médias. Contactées par nos soins, ni la mairie, ni la préfecture n'ont souhaité communiquer sur le sujet.


 


Le constat est inquiétant. La violence prend de l'ampleur au fil des manifestations. La dernière en date, mardi dernier, a été émaillée de 13 interpellations. Les commerces ont encore payé un lourd tribut : les vitrines du magasin « Go Sport », situé place Bretagne et de certaines boutiques du centre-ville ont été brisées. Plusieurs banques ont été saccagées. Des poubelles et des abris-bus ont également été les cibles des casseurs. Un TER a été caillassé. Bien que ces dégâts n’aient pu être chiffrés pour le moment, des images choquantes du saccage circulaient sur les réseaux sociaux ces derniers jours. 


 




 


Nathalie Deniau Millon,  présidente de l’association des commerçants du centre-ville, revient sur les craintes et les attentes des commerçants de la cité des ducs à la veille de ce rassemblement.


[son1] 


 


La manifestation s'élancera à 14 heures ce samedi, au départ de l’Esplanade des machines de l’Ile à Nantes. Certains appellent également sur Facebook à se rassembler dès 13h place du Bouffay, pour éviter d'être bloqués par les forces de l'ordre. Notez également qu’en raison de la manifestation l’après-midi, et du carnaval de nuit, la Semitan a pris des mesures radicales. La ligne 1 du tramway sera ainsi coupée de 14h à minuit et demi entre Gare Maritime et Bouffay. La ligne 2 sera fermée sur la même tranche horaire entre 50 Otages et Hôtel Dieu. Enfin, la ligne 3 sera coupée entre Bretagne et Hôtel Dieu.



Un rassemblement se tiendra dans le même temps à Saint-Nazaire, au départ de la place de la gare à 14h. 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA