Actualités Sports 

12 octobre 2015 à 4h49 par Anthony MARSAIS

Les news du FC Nantes de ce lundi 12 octobre

Sigthorsson buteur, Cana et Lenjani qualifiés, Cissokho travaille plus qu'à Nantes... L'actu des Canaris, c'est ici !

RCA
Crédit: -

Sigthorsson buteur, Cana et Lenjani qualifiés

Ils seront au moins 3 joueurs nantais à disputer l’Euro 2016 ! Kolbeinn Sigthorsson était capitaine samedi soir de la sélection islandaise, accrochée par la Lettonie 2-2. Mais l’Islande était déjà assurée de la qualification. L’attaquant nantais a même inscrit l’un des deux buts.

 

 

L’Islande conclut les éliminatoires avec un déplacement en Turquie mardi soir.

 

L’Albanie s’est également qualifiée ce dimanche soir en s’imposant en Arménie 3-0. Le défenseur nantais Ermir Lenjani est resté sur le banc de touche. Lorik Cana, lui, était capitaine et fier de cette première qualification de son pays à un Euro : « C'est un rêve devenu réalité. Nous avons montré que lorsque l'on travaille dans un groupe, tout est possible ».

 

Notez aussi que le milieu de terrain américain Alejandro Bedoya était malade et n’a pas vécu la défaite des USA face au Mexique 3-2 après prolongations ce week-end (Concacaf Cup).

 

Enfin, Oswaldo Vizcarrondo est toujours en sélection puisque le Venezuela sera opposé au Brésil ce mardi soir dans le cadre des éliminatoires à la Coupe du Monde 2018.

 

Djilobodji prêté ?

Selon la presse anglaise (source « Mirror »), Papy Djilobodji pourrait ne pas s’éterniser à Chelsea. Malgré les piètres résultats du club londonien (16ème de Premier League, et 2ème pire défense du championnat), Papy Djilobodji n’a toujours pas disputé la moindre minute en championnat. Et Chelsea souhaiterait relancer cet hiver la piste Marquinhos. L’ancien défenseur nantais, lui, pourrait être prêté. Il n’a porté le maillot des Blues qu’une minute, à l’occasion d’un match de Coupe de la Ligue.

 

Cissokho travaille plus qu’à Nantes

Un autre ancien nantais s’est illustré ce week-end dans les médias. Issa Cissokho a répondu à une interview du quotidien 20 Minutes Nantes. Il revient sur son expérience italienne, particulièrement réussie jusqu’ici (titulaire à 6 reprises en 7 matches). Interrogé sur les différences entre le Genoa et le FC Nantes, le défenseur remarque surtout un changement notable concernant la charge de travail. « Il n’y a pas de jour off comme on pouvait avoir à Nantes. Certains jours, on faisait un footing, ou une séance à la carte ou c’était libre à Nantes. » Alors est-il pourtant plus fatigué ? « Quand je joue le week-end, je ne suis jamais fatigué. J’arrive à 10 km par match et j’ai encore du jus… »

 

 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA