Actualités Sports 

15 mars 2016 à 19h47 par Anthony MARSAIS

Le président Kita passe à l'offensive : "Je m'en veux à mort !"

Invité de l'émission Canariplay ce mardi sur France 3 Pays-de-la-Loire, Waldemar Kita a évoqué l'avenir de son entraîneur mais aussi son énorme déception de la saison : l'élimination en Coupe de France. "Je m'en veux à mort" a-t-il expliqué....

RCA
Crédit: -

Le président nantais a semble-t-il digéré le 4-1 infligé au Roazhon Park. Mais la défaite 3-2 à Bonal lui reste en travers de la gorge. Waldemar Kita, interrogé dans l’émission Canariplay sur la déroute à Rennes, a tout de suite dérivé sur l’élimination des Canaris en quarts de finale à Sochaux : « C’est une faute professionnelle. On aurait pu se trouver en finale de Coupe de France contre Paris. On aurait joué d’abord contre Marseille, on aurait donné du plaisir à tout le monde ». A qui incombe la faute alors ? Aux joueurs ? « Surtout pas, surtout pas, je suis très clair ! Le premier responsable, c’est moi. J’aurais dû imposer certaines choses. Je pense qu'on aurait dû jouer notre carte à 100 %. J’aurais dû dire au staff « vous me faites jouer la meilleure équipe possible, je veux aller en finale ». Je pense qu’on a trop joué aux vedettes. Je m’en veux à mort, c’est l’échec de la saison ». Michel Der Zakarian appréciera. Tout comme les Dupé, Dubois, Audel, Touré, Lenjani, titulaires ce soir là... 

 

Durant les 11 minutes d’entretien téléphonique accordé à l’émission Canariplay, le chef d’entreprise a rappelé que l’avenir du coach nantais n’était pas scellé. « On va se mettre autour d’une table à la fin de saison. Le discours n’a pas changé depuis le début de saison. On va parler tous ensemble. On va voir quelles sont mes exigences et quelles sont leurs exigences (celles du staff). » Et si Michel Der Zakarian devance une non-prolongation de contrat et signe ailleurs, « il n’y a pas de problème. J’ai un plan B dans ma tête. »

 

Le président a également évoqué l’avenir du milieu brésilien Adryan, prêté par Flamengo. Faut-il lever l’option d’achat en fin de saison ? Oui, selon le président Kita. « J’ai envie de le garder, car c’est moi qui l’ai amené. Je travaille sur le dossier (de la levée d’option d’achat à 3.5 millions d’euros) très sérieusement. Il a un talent naturel. Ce genre de joueur, il faut le faire travailler. Il a des qualités qu’on ne possède pas dans l’effectif. C’est le deuxième meilleur buteur et passeur de l’effectif. Je pense qu’il peut s’imposer. Il a toujours la tête tournée vers l’avant. Après, il faut le faire travailler. » Le message est passé.

 

A partir de 17’00 et jusqu’à 28’30 


FC Nantes : à 15h30 dans #Canariplay, on a rejoué le derby contre Angers

 

 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA