Actualités Faits divers 

27 mai 2016 à 4h44 par Anthony MARSAIS

Le point ce vendredi sur les blocages, manifs et la pénurie de carburant en Loire-Atlantique

Toujours des pénuries dans les stations, un paquebot dérouté à cause de la grève, les patrons manifestent, barrage à l'aéroport... Le président Hollande, ce vendredi matin, a annoncé qu'il voulait "aller jusqu'au bout".

RCA
Crédit: -

6 800 manifestants jeudi en Loire-Atlantique

A Nantes, la manifestation "autorisée" a rassemblé 2 500 personnes dans le secteur de la Haluchère et de Nantes Est. Les manifestants ont bloqué le périphérique en fin de journée pendant près d’une heure. La manif interdite, elle, a réuni 1 300 personnes. Deux agences bancaires ont été prises pour cible quartier République. 8 personnes ont été interpellées (6 gardes à vue). A Saint-Nazaire, le rassemblement dans la zone commerciale Auchan a rassemblé 3 000 personnes jeudi matin.

 

Barrage filtrant à l'aéroport

Comme jeudi (jusqu'à 16h), la CGT d'Airbus mène depuis 4h ce vendredi matin une opération de barrage plus ou moins bloquant dans la zone aéroportuaire à Bouguenais. Ce jeudi, certains salariés ont dû marcher sur 2 kilomètres pour rejoindre leur travail.

 

Donges évacué 

Les militants qui bloquaient le dépôt pétrolier SFDM de Donges depuis maintenant 10 jours ont été évacués dans le calme ce vendredi matin. Toutes les précisions ICI. Mais les salariés du dépôt sont en grève. Pas sûr, donc, que les camions puissent se réapprovisionner en carburant.

 

Appel à témoins

La police lance un appel à témoins après la très violente agression d’un commandant de police le 3 mai dernier à Nantes, en marge d’une manif contre la loi travail. Il avait été roué de coups dans le quartier Bouffay. Un jeune de 18 ans avait ensuite été écroué, mais les enquêteurs recherchent encore 3 à 4 participants à cette agression. La police lance donc un appel aux personnes qui auraient pu filmer la scène. Une vidéo existe, elle a d’ailleurs été vue plus de 8 millions de fois, mais elle est incomplète.

 

Patrons et commerçants manifestent !

A son tour, c’est le Medef qui appelle à crier sa colère ! L’organisation patronale organise un rassemblement ce vendredi matin à 11h devant la préfecture de Nantes. Le Medef appelle les chefs d’entreprises, les commerçants et artisans à venir dénoncer le blocage de l’économie par des « minorités extrémistes ».

 

L'inquiétude des professionnels de l’événementiel

Les professionnels de l'événementiel, organisateurs de salons, agences ou prestataires, évoquent des réactions alarmistes de leurs partenaires internationaux qui suivent les mouvements sociaux dans les médias étrangers ou sur internet. Leurs clients s’inquiètent des images de guérilla urbaine ainsi diffusées. Ils demandent à leur tour aux pouvoirs publics de mettre un terme à ces violences et vandalismes.

 

Paquebot dérouté

Conséquence des mouvements de grève attendus ce vendredi sur le port de Nantes-Saint-Nazaire, le paquebot Ocean Majesty a annulé son escale programmée à Montoir de Bretagne. Idem pour le FTI Berlin, qui était attendu samedi à Montoir. Un autre paquebot, le Braemar, avait annulé également son escale nazairienne il y a une semaine. Ces trois escales annulées, ce sont 1 880 passagers en moins, qui devaient consommer dans les commerces de la région le temps d’une journée.

 

La situation concernant le carburant

En Loire-Atlantique, 100 stations-service sur 243 ont connu une rupture dans leur fonctionnement jeudi. C’est un peu plus que la veille (83) mais beaucoup moins que mardi (140). En cause, toujours, le comportement de certains automobilistes qui reprennent de l’essence par précaution alors qu’ils n’en ont pas besoin.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA