Actualités Faits divers 

21 décembre 2020 à 13h53 par Hélène HAMON

Le parquet de Paris ouvre une enquête après des tweets antisémites visant Miss Provence

La candidate a été la cible d'injures racistes durant la diffusion du concours de beauté samedi soir.

RCA
Crédit: Capture d'écran élection Miss France Youtube

Si le public n'était pas présent au Puy du Fou samedi soir lors de l'élection Miss France 2021, il était bien présent pour commenter le concours sur les réseaux sociaux. Des tweets antisémites visant Miss Provence, April Benayoum, ont même été recensés, conduisant le parquet de Paris à ouvrir une enquête ce lundi.

Samedi soir, la première dauphine de Miss France, a révélé que son père était d'origine israélienne. Une révélation qui a suscité des commentaires haineux sur le réseau social Twitter. La nouvelle Miss France elle-même, Amandine Petit, originaire de Normandie a condamné ces propos racistes : "Je ne pensais pas qu'on pouvait avoir des propos tels à l'époque à laquelle on est", a déclaré Miss France 2021.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA