Actualités Pays-de-la-Loire 

11 septembre 2015 à 6h03 par Anthony MARSAIS

Le Leclerc Orvault Grand-Val condamné pour ses "fausses promotions"

L'hypermarché devra verser une amende de 8 000 euros. L'avocat du Leclerc évoque un « problème de logiciel ».

RCA
Crédit: -

L'hypermarché Leclerc Orvault Grand-Val a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Nantes à une amende de 8.000 € et à la publication de sa condamnation à ses frais dans Ouest-France et Presse Océan, pour avoir vendu des produits soi-disant "en promotion"... plus cher que d'habitude.


 


Cette condamnation survient après celles de deux autres grandes surfaces de l’agglomération nantaise,  épinglées elles aussi en juin 2012  lors d'une série de contrôles de la Direction départementale de protection des populations (DDPP). Elles avaient respectivement écopé en janvier dernier de 30.000 et 8.000 € d'amendes par ce même tribunal.


 


Dans l'un des hypermarchés, le "pack familial" de deux brosses à dents Colgate était ainsi vendu 6,30 €... contre 2,30 € si elles étaient achetées à l'unité. Le lot "promotionnel" de deux flacons de shampooing était lui vendu à 12,20 €, alors que le flacon unitaire l'était à 6,10 €... soit 0 % de remise.


 


Au Leclerc Orvault Grand-Val, les services de la répression des fraudes avaient ainsi détecté des distorsions de l'ordre "de 45%", a affirmé à l'audience le substitut du procureur de la République. "Je ne dis pas que Leclerc est là pour massacrer les consommateurs, mais ses responsables avaient conscience du problème et l'ont laissé perdurer."


 


L'avocat de l'hypermarché a confirmé l'existence d'"un problème de logiciel", mais a affirmé qu'il était tout à fait ponctuel. Il a également dénoncé le fait que la demi-douzaine d'infractions constatées par la DDPP dans le magasin n'aient pas été remises en perspective avec les nombreuses références du magasin.


 


Selon lui, le problème est désormais "réglé", et n'aurait plus cours dans le magasin. Le parquet avait réclamé 10.000 € d'amende à l'encontre de l'hypermarché./GF (PressPepper)


 


 


© 2014 PressPepper SARL - Tous droits réservés. Aucune des informations contenues dans ce serveur ne peut être reproduite ou rediffusée sans le consentement écrit et préalable de la SARL PressPepper. Tout contrevenant s'expose aux sanctions prévues par les articles L 122-4 et L 335-3 du Code de la Propriété intellectuelle : jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 150 000 euros d'amende.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA