Actualités Sports 

13 décembre 2016 à 11h29 par Hélène Hamon

Le FC Nantes veut prendre un nouveau départ

Le FC Nantes connaît un début de saison plus que difficile avec des changements qui chamboulent les joueurs et les supporters.

RCA
Crédit: - Capture d'écran du site du FC Nantes

En quelques semaines seulement, le FC Nantes a tout connu. Des résultats médiocres, un entraîneur qui s'en va, des supporters mécontents et des joueurs abattus. Tous, ont un objectif désormais : changer la donne.

 

Le cas Girard 

Cet été, il était considéré comme l'homme de la situation au FC Nantes. Pourtant, l'arrivée de l'expérimenté René Girard a été un fiasco. Et la belle histoire aura été de courte durée. Dix jours après son éviction du dispositif nantais, René Girard, qui a pourtant fait des merveilles avec Montpellier, l'adversaire du FC Nantes en coupe de la Ligue ce mardi soir, règle ses comptes. Ce lundi soir, sur Canal + Sport, le désormais ex-entraîneur des Canaris, n'a pas été tendre avec Waldemar Kita, le président de la maison jaune. Il a d'abord fait part de son échec à la tête du groupe nantais et il a ensuite évoqué ses relations avec Waldemar Kita. Des relations qui semblaient être au beau fixe au début, mais qui se sont étiolées au fil des jours, notamment après l'affaire Charles N’Zogbia. A propos de son ancien président, René Girard lâche même : "Au pays des menteurs, les menteurs sont rois. Kita est un menteur, oui !". Ambiance.

 

Conceição le sauveur ?

Après cet épisode douloureux pour tout le monde, Waldemar Kita a décidé de changer son fusil d'épaule et de faire appel à un coach étranger. C'est donc le fougueux portugais Sergio Conceição qui a la lourde de tâche de reprendre un groupe, dont le moral est au plus bas. Comme Girard, l'ancien joueur de la Lazio de Rome et de l'Inter Milan a un caractère bien trempé. Le tempérament impulsif de l'ancien entraîneur de Braga n'est un secret pour personne. Et il l'a avoué volontiers lors de sa présentation à la presse dimanche dernier : "Je ne suis pas un ange". Waldemar Kita l'avait dit, il voulait quelqu'un de "caractère". La pioche semble bonne, reste à savoir maintenant, si la fougue s'emparera aussi des Canaris. Car le bilan a de quoi alerter. Les Canaris sont 19èmes de Ligue 1, juste devant Lorient, avec 13 petits points seulement. Les supporters veulent voir, au-delà des effets d'annonce, et des quelques remaniements, des résultats dans le jeu et surtout sur le plan comptable.

 

Des entraînements à huis clos

Rigueur, sérieux et travail. Voilà le programme des Canaris durant les prochains jours. Le tout nouveau coach a, en tout cas, décidé de s'entraîner à huis clos jusqu'à la fin de l'année. Sur son site intenet, le FC Nantes indique que "l'entraîneur nantais tient à présenter ses excuses aux supporters qui ne pourront pas suivre les séances jusqu'au 21 décembre, date du dernier match de l'année avec la réception de Montpellier, en 19ème journée de Ligue 1. Sergio Conceição explique en effet que les matches sont très rapprochés et qu'il souhaite travailler diverses options tactiques". Les supporters des Canaris, qui possèdent un lien très particulier avec leurs joueurs, devront prendre leur mal en patience pour les approcher.

 

La Coupe de la Ligue pour se relancer ?

En attendant, le FC Nantes a rendez-vous ce mardi soir avec une compétition qui a, sûrement plus de saveur, car rien n'est joué d'avance : la Coupe de la Ligue. L'objectif du championnat a été revu (très) à la baisse et on peut dire que les Canaris visent désormais le maintien en Ligue 1. La Coupe de la Ligue peut donc être un bon objectif pour les coéquipiers de Rémi Riou. Ce mardi soir, les Canaris accueillent à la Beaujoire l'ancienne équipe de René Girard, Montpellier dans le cadre des huitièmes de finale. Yacine Bammou et Maxime Dupé n'ont pas été retenus dans le groupe. Adrien Thomasson et Oswaldo Vizcarrondo sont suspendus. L'ambiance risque d'être bien froide, car la Brigade Loire a appelé à boycotter cette rencontre. Une chose est sûre, si les supporters continuent d'aimer leur équipe, le désamour entre les ultras et Waldemar Kita est grandissant.




 

 

 

 

 

 

 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA