Actualités Sports 

1er septembre 2017 à 11h58 par Hélène Hamon

Le FC Nantes est à la recherche des trésors de son passé

Le projet est connu depuis plusieurs mois. Le FC Nantes travaille activement à la réalisation d'un musée qui rassemblera des pièces mythiques de son histoire, symbole d’un héritage culturel et sportif très important. Tous les objets sont les bienvenus. Entretien avec Philippe Laurent, chef de ce projet.

RCA
Crédit: -

Comme Saint-Etienne l'a fait en 2013, le FCN veut aussi écrire sa légende sur les murs d'un musée. Le club, qui organisera ce samedi la première journée dédiée aux supporters à La Beaujoire, veut profiter de cette occasion pour faire toute la lumière sur ce projet.

 

M. Laurent, vous chapeautez un projet tout à fait inédit au FC Nantes : la création d’un musée. De quoi s’agit-il exactement ?

Philippe Laurent : Il faut savoir qu’on travaille sur ce musée depuis deux ans. Dans notre club, il n’y a jamais eu de personne dédiée à la conservation et Dieu sait si l’histoire du FC Nantes est riche. C’est un vrai patrimoine culturel et sportif. Depuis deux ans, je fais l’inventaire de ce que nous possédons en interne et de ce qu’il nous manque. Et il nous manque beaucoup de choses. On a 75 ans d’histoire à raconter au grand public.


Et justement, comment allez-vous procéder pour récupérer ces fameux objets manquants ?

Il y a plusieurs possibilités. Jusqu’à présent, ce projet est resté assez confidentiel. Mais des gens m’ont contacté spontanément pour me faire part des objets qu’ils possédaient. Comme la première journée des supporters aura lieu ce samedi à La Beaujoire, je vais profiter de cette journée pour lancer « un appel à un inventaire ». La période 1943-1963 est celle où il manque le plus d’éléments. Je demande aux amoureux du club, qui ont peut-être des objets précieux, des trésors cachés, de pouvoir venir samedi lors de la journée des supporters. Nous on va les recenser et le jour où on aura besoin de ces pièces, on recontactera les propriétaires. On recherche des maillots, des photos, voire des trophées !

 

Avez-vous reçu des objets insolites ?

Nous avons reçu des pièces mais je me réserve l’exclusivité jusqu’à l’ouverture du musée ! Mais à titre d’exemple, un donateur nous a fourni spontanément ses archives de presse écrite, locales, régionales et nationales sur le FC Nantes. Des coupures de presse découpées depuis 1946 jusqu’à maintenant. Tous ces articles étaient classés saison par saison. Et c’est un vrai trésor.


Qu’est-ce que ce musée va apporter au FC Nantes ?

Il est temps de figer l’histoire ancienne, de l’écrire, à l’instar d’un écrivain qui raconte une histoire et qui est définitivement figée dans son livre. J’ai envie que l’histoire du club qui est riche, qui aura 75 ans le 21 avril 2018, soit racontée. C’est une mémoire que l’on doit inscrire dans le temps et qui sera à disposition de tous les publics, qu’on aime le foot ou pas. L’histoire du FC Nantes, c’est un patrimoine culturel et sportif de la ville de Nantes.

 

Où ce musée verra-t-il le jour ?

En fait, notre projet de musée est étroitement lié au projet de nouveau stade annoncé par M. Kita il y a quelques semaines. On espère avoir une date et un lieu d’ici la fin de l’année.



 

 

 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA