Actualités Pays-de-la-Loire 

4 mars 2016 à 10h57 par Anthony MARSAIS

Le commissariat de Nantes à la télé ce soir !

Un réalisateur breton a suivi le quotidien des policiers nantais durant quatre mois. Le résultat est à découvrir ce vendredi soir sur W9 dans l'émission " Enquête d'action ".

RCA
Crédit: -

« C’est un reportage qui va permettre aux Nantais de voir une ville différente de l’image qu’elle dégage habituellement »… La phrase est signée du réalisateur vannetais Damien Fantauzzo (Giraf Prod). Ce vendredi soir, l’émission Enquête d’action, sur W9, diffuse son reportage. Une plongée de 52 minutes dans le quotidien des policiers nantais, entre enquêtes, interpellations, insultes et agressions. Damien les a suivis pendant quatre mois, en mai et juin 2015 d'abord, puis en septembre, octobre et jusqu’au 13 novembre, quelques heures seulement avant les attentats parisiens. Des journées de 13, voire 15 heures, caméra au poing, à observer le travail des effectifs de Waldeck Rousseau, au cœur de l’action.


Damien a suivi Laurent, un brigadier du GSP (Groupe de sécurité de proximité). Il s’est intéressé au travail du major Jean-Claude lors d'un contrôle de dépistage alcool et stupéfiant au Hangar à Bananes. Durant le reportage, les téléspectateurs pourront aussi découvrir le quotidien difficile de Céline, brigadier-chef de la BAC, cible d’un coup de feu le 28 juin dernier à Rezé, ou encore celui du major Hugo, de la Brigade de surveillance des transports en commun, qui accompagne les contrôleurs dans le tramway… Le réalisateur a également pu assister au démantèlement d’un important trafic d’héroïne.

Damien Fantauzzo, habitué à suivre le quotidien des forces de l’ordre, se dit encore surpris par « la violence et l’agressivité des gens face aux policiers ».

 

Son reportage montre notamment que les actes de délinquance concernent une population de plus en plus jeune. Damien a par exemple filmé l’interpellation de deux jeunes filles de 12 ans qui venaient de mettre le feu à un filet sur un terrain de football, ou de jeunes à scooter qui insultent et narguent les forces de l'ordre. « La justice est trop laxiste, regrette-t-il. Les délinquants, et notamment les jeunes, savent qu’ils ne risquent pas grand-chose ».

 

Enquête d’action – Vendredi 4 mars - 20h50 sur W9

 

 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA