Actualités Pays-de-la-Loire 

4 mai 2016 à 9h18 par Valentin Esteve

Le bilan des arrêts de bus à la demande à Nantes, après six mois d'expérimentation

Une expérimentation a été lancée par la TAN en novembre 2015. Les arrêts à la demande, qui permettent, aux usagers de descendre en dehors des arrêts traditionnels durant la nuit, dans un souci de sécurité. Bilan.

RCA
Crédit: -

Nantes était la première ville française à tester ce système. Depuis le 2 novembre, les usagers peuvent demander aux chauffeurs des bus de nuit de s’arrêter entre deux arrêts. Cette mesure doit leur permettre de réduire leur temps de trajet à pied et limiter le harcèlement voire les agressions. 

 

L'expérimentation prenait fin le 30 avril, mais la SEMITAN a pris la décision de pérenniser ce système. Côté chiffre, une cinquantaine d'arrêts à la demande ont été formulés par les usagers durant ces 6 mois d'expérimentation, essentiellement entre 23h et 1h du matin.

 

La société de transport rappelle les conditions de ce service:

- L’arrêt à la demande s’effectuait sur le service de nuit uniquement, soit après 22h30 sur toutes les lignes de bus (sauf tramway, busway, navette aéroport et Luciole), ce qui représente environ une dizaine de lignes, jusqu’à minuit et demi (2h30 la nuit de samedi à dimanche).
- La demande devait être faite de vive voix auprès du conducteur au moins à l'arrêt précédent
- La descente s’effectuait uniquement par la porte avant
- La décision du point précis de descente était prise par le conducteur qui jugeait de la pertinence et la sécurité de l'arrêt.

 

Selon la TAN, "ce service a été utilisé de manière rationnelle par la clientèle, sans abus. Pour les conducteurs, ce service apporte un cadre réglementaire pour une action non intégrée à ce jour dans le fonctionnement des transports publics et permet de protéger à la fois le conducteur dans son action d’aide au client mais aussi pour ce dernier qui se sent rassuré lors de sa demande d’arrêt".

 

Après 6 mois d'expérimentation, la société a donc décidé de pérenniser ce service. Il sera proposé toutes les nuits.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA