Actualités Région 

24 septembre 2014 à 0h00 par La rédaction

La Nationale entre Nantes et Saint-Nazaire bloquée par des occupants de la Zad de Notre Dame des Landes ce matin

La circulation a été perturbée pendant 1h30.

RCA
Crédit: -
Des opposants au projet d'aéroport à Notre Dame des Landes ont brûlé des pneus ce matin vers 8h sur la RN165 (Nantes-Saint-Nazaire) à hauteur de Vigneux. La circulation a été bloquée dans les deux sens. Pompiers et Diro sont rapidement intervenus pour éteindre le feu et enlever les débris de la chaussée. Le trafic a été rétabli vers 9h30. 
Une action d'éclat pour marquer notamment leur soutien à une famille installée sur la ZAD et menacée d'expulsion. 
 
Voici leur communiqué dans son intégralité :
 
Salut,

       Ce matin nous bloquons la voie rapide St-Nazaire-Nantes.
       Aujourd'hui le 24 septembre 2014 se déroule à St Nazairele procès en expulsion de la famille Herbin, habitante du village du Liminboutsur la ZAD deNotre-Dame-Des-Landes.
       Chaque avancée du projet, chaque attaque contre lemouvement de lutte (travaux, procès, etc.), amènera une riposte immédiate.
       Tout ce que nous avons obtenu jusqu'à présent, de l'échecfracassant de l'opération César jusqu'à la suspension des travaux, l'a été parune détermination commune dans la lutte et une diversité tactique. Toutes cesvictoires ont aussi été possibles grâce aux actions de solidarité de partout enfrance.
       A notre tour d'être présent au côté des différentes luttes.
       L'espace et la force politique autonome acquise par la ZAD ont vocation d'inspirer et renforcerla révolte de celles et ceux qui ne rentrent pas dans le rang.
       Ainsi, nous appuyons matériellement et moralement lespersonnes sans papier de Nantes qui, après avoir été expulsé de leur lieu devie cet été, s'organisent pour occuper à nouveau depuis peu. A Calais, face àla police et aux expulsions à répétition, les migrants se regroupent. Sanspapiers ni aéroport, la ZAD seveut terre d'asile.
       Nous sommes de tout coeur avec les travailleurs de laSEITA de Carquefou, qui en renouant avec des pratiques offensives (destructionde stocks, occupation d'usine, séquestration) donnent confiance à tous ceux quise sentent réduits à l'impuissance par les partis politiques et les centralessyndicales.
       En Picardie, les paysans opposés au projet de laferme-usine des 1000 vaches ont affirmé leur position en bloquant plusieursjours l'arrivée des laitières.
       A Bure, contre le centre d'enfouissement de déchetsnucléaires, la lutte continue sur le terrain, et une campagne d'action, Bure365, est lancée.
       Sur la ZAD duTestet se joue un moment décisif pour les opposants aux 16 barrages. Par notreaction, nous souhaitons faire parvenir le souffle chaleureux deNotre-Dame-Des-Landes à cette lutte qui traverse un tournant.
       Ces derniers jours, l'assemblée nationale a voté uneénième loi antiterroriste. Instrumentalisant le battage médiatique autour desdjihadistes, cette loi vise en fait à étouffer toute forme d'oppositionconséquente à l'ordre établi. Elle est en réalité un aveu de faiblesse : ilsuffit d'une étincelle pour que valls le gouvernement, et le monde qu'il défend.

lesFlambeurs de la rocade
lesDDE (Déterminés à Défaire l'Etat)
a Messfor the West

 

 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA