Actualités Région 

23 mars 2015 à 23h00 par La rédaction

La Haie-Fouassière : l'ancien joueur du FC Nantes avait frappé un arbitre du tournoi de sixte

<p>Absent au procès, Omar Benzerga écope d'un mois de prison avec sursis.</p>

RCA
Crédit: -

NANTES, 24 mars 2015 (PressPepper) - Un ancien joueur professionnel du FCNantes a été condamné mardi matin en son absence à un mois de prison avecsursis, pour avoir frappé un arbitre de touche après une demi-finale perdue autournoi de sixte de la Haie-Fouassière (Loire-Atlantique) le 9 avril 2012.

Omar Benzerga, 25 ans, avait déjà été suspendutrois ans - dont un avec sursis - par les instances du footballfrançais pour ces faits. Arrivé à l'époque enprovenance de Lille, le milieu de terrain joue à présent en Algérie.

Absent au procès, Omar Benzerga devra aussi verser 800 �?� de dommages etintérêts à l'arbitre de touche - qu'il avait pris par le cou, avant de luidonner un coup au menton et de le rouer de coups de pieds et de poings. Cedernier - qui avait demandé 1.500 �?� - avait rejoint le rond central à la fin dumatch pour "calmer les esprits", après que l'équipe du prévenu aitencerclé l'arbitre central pour contester plusieurs décisions litigieuses.

"Ca m'a un peu chahuté, cette histoire... J'ai arrêté l'arbitrage pendantun an, avant de reprendre puis d'arrêter définitivement pour d'autresraisons", a témoigné à l'audience S. C..

L'arbitre central avait confirmé ses déclarations, en ajoutant qu'OmarBenzerga s'était montré "violent verbalement" à son égard. Lors del'instruction du dossier, l'ancien joueur professionnel avait admis avoir portéun seul coup à la victime, tout en disant ignorer qu'il était arbitre - malgréson drapeau et sa tenue officielle... Celui-ci l'aurait même traité aupréalable de "sale Arabe", une version démentie par l'intéressé.

Pour cette "particulière mauvaise foi", la substitut du procureuravait requis une peine identique à celle finalement prononcée par le tribunalcorrectionnel de Nantes./GF (PressPepper)

© 2014 PressPepper SARL - Tous droits réservés. Aucune des informationscontenues dans ce serveur ne peut être reproduite ou rediffusée sans leconsentement écrit et préalable de la SARL PressPepper. Tout contrevenants'expose aux sanctions prévues par les articles L 122-4 et L 335-3 du Code dela Propriété intellectuelle : jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 150 000euros d'amende.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA