Actualités Faits divers 

5 janvier 2016 à 8h20 par Anthony MARSAIS

La Chapelle-Basse-Mer : il passe par la "sortie sans achats" du Super U avec des jeux vidéo volés

Un habitant de Vertou a été condamné lundi en comparution immédiate à trois mois de prison fermes, et maintenu en détention, après être passé le 19 novembre dernier par la "sortie sans achats" du Super U de La Chapelle-Basse-Mer... alors qu'il avait dix jeux vidéo volés dans son sac à dos.

RCA
Crédit: -

Le tribunal correctionnel de Nantes a également révoqué trois mois de prison supplémentaires, qu'il avait initialement prononcés avec sursis en juin 2015 pour des faits similaires, à l'encontre de ce prévenu déjà condamné dix-huit fois.


 


Le prévenu, négociant automobile de 30 ans, sera en outre astreint à une mise à l'épreuve de deux ans, pendant lesquels il sera obligé de suivre des soins et de chercher activement du travail, s'il ne veut pas voir cinq autres mois de prison avec sursis transformés en prison ferme.


 


Le jour de son vol au Super U, ce père d'une petite fille de 4 ans avait eu l'idée d'installer dans son sac à dos un double fond en carton, entouré d'aluminium pour déjouer les portiques de sécurité, "en regardant M6". En garde à vue, il avait reconnu avoir volé de cette manière un mois plus tôt une enceinte audio au magasin Boulanger du centre commercial Atlantis, à Saint-Herblain. Les gendarmes ont aussi retrouvé chez lui lors de la perquisition 34 grammes d'herbe de cannabis et 6 grammes de résine, ce qui lui a valu au passage une nouvelle condamnation pour "usage de stupéfiants".


 


"Pris individuellement, ces faits ne sont pas d'une gravité exceptionnelle, mais au regard de votre casier judiciaire, c'est déjà trop", a commenté la présidente de la chambre des comparutions immédiates pour justifier la décision du tribunal.


 


"J'ai de nouveau fait une erreur, mais ça fait huit ans que je n'en avais plus fait", s'était pourtant défendu à l'audience ce jeune homme originaire de Versailles, qui se dit cleptomane. "Quand je vole, ça me fait du bien", avait-il ainsi assuré au tribunal. En garde à vue, il avait toutefois affirmé avoir volé les jeux vidéo pour les revendre, et était en possession de 532 € en liquide au moment de son interpellation./GF (PressPepper)


 


 


 


 


© 2014 PressPepper SARL - Tous droits réservés. Aucune des informations contenues dans ce serveur ne peut être reproduite ou rediffusée sans le consentement écrit et préalable de la SARL PressPepper. Tout contrevenant s'expose aux sanctions prévues par les articles L 122-4 et L 335-3 du Code de la Propriété intellectuelle : jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 150 000 euros d'amende.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA