Actualités Faits divers 

13 octobre 2015 à 11h36 par Anthony MARSAIS

L'homme qui détestait la police...

A Nantes, un individu de 27 ans ne cesse de s'en prendre aux agents de police depuis quelques jours. Après avoir vidé sa bière sur un fonctionnaire le 5 octobre dernier, il a craché sur un policier ce lundi soir. Il a également rédigé un long et étrange courrier...

RCA
Crédit: - Un homme de 27 ans, hostile à l'autorité, enchaîne les gardes à vue au commissariat de Nantes : 3

Il déteste la police. Et il compte bien le démontrer. Un homme de 27 ans vient d’enchainer trois gardes à vue en l’espace de 8 jours au commissariat de Nantes.

 

Premier acte le lundi 5 octobre. L’homme, connu pour outrages et dégradations,  se présente vers 13h à l’accueil de l’hôtel de police. Il attend tranquillement son tour. Une fois devant les agents, il sort une canette de bière, la secoue et la décapsule en direction des policiers, en les outrageant. Difficilement maitrisé, il parvient à donner un violent coup de pied à une adjointe de sécurité, blessée à la cuisse. Il a 2,44 grammes d’alcool par litre de sang. Placé en garde à vue, il reconnait « en vouloir à la police qui l’arrête régulièrement en ivresse publique ». Il quitte le commissariat le lendemain midi.

 

Deuxième acte le dimanche 10 octobre. Ce sans abri jette au sol, sans raison, des articles du magasin Relay de la gare de Nantes. Il sort ensuite de la gare et raye un véhicule de police stationné à proximité. A l’aide d’une clé, il barre le mot « Police ». Il est interpellé à 14h, contrôlé avec près de 2 grammes d’alcool par litre de sang. Lors de sa fouille, les agents découvrent dans ses poches une lettre de 17 pages dans laquelle il disserte sur « l’amour » qu’il porte aux représentants de l’Etat. Il est ensuite présenté dès lundi au tribunal pour une comparution immédiate. Le Parquet lui notifie finalement une convocation de justice pour le 8 décembre.

 

Troisième acte lundi soir. 20h15. Juste après avoir reçu sa convocation au tribunal, il file au commissariat Waldeck Rousseau et crache sur le fonctionnaire qui se trouve à l’accueil. Rebelote. Il est de nouveau placé en garde à vue. Cette fois, il dépasse les 2 grammes d’alcool par litre de sang. Finalement, l'individu a été hospitalisé en psychiatrie ce mardi.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA