Actualités Sports 

7 décembre 2016 à 5h45 par Valentin Esteve

"J'ai eu de la chance dans mon malheur" : Kito de Pavant, skipper du Vendée Globe, secouru en mer cette nuit

Les dernières heures ont été difficiles pour le navigateur de Bastide-Otio.

RCA
Crédit: © Vendée Globe - Kito de Pavant

C'est un navire de ravitaillement des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF) qui a secouru Kito de Pavant alors qu'il était en mission au départ de La Réunion pour faire le tour des îles australes. Le commandant de ce navire a été prévenu par la Direction de Course du Vendée Globe en relation avec les services de sécurité en mer.

 

À environ 110 milles dans le Nord de la position de Kito de Pavant, le Marion Dufresne a alors accéléré pour rallier au plus vite le monocoque dont la quille risquait à tout moment de se désolidariser totalement, mettant en danger la vie du skipper. Alors que la nuit tombait sur zone, le navire a rejoint le skipper vers 17h30 (heure française) et est entré en contact radio avec Kito de Pavant qui a pu décrire la situation alors que le vent soufflait encore à une trentaine de nœuds sur une mer très agitée.

 

Finalement, c'est un semi-rigide envoyé par le navire de ravitaillement qui est allé au secours de Kito de Pavant, lequel a été pris en charge immédiatement par un médecin. "J'ai eu de la chance dans mon malheur" a déclaré le navigateur après son sauvetage. "Ca a été dur de quitter mon bateau et de l'abandonner au milieu de nulle part, ça me fait mal au cœur de perdre le bateau". Désormais, l'heure est au repos pour le skipper, qui devrait rester plusieurs semaines à bord du Marion Dufresne.

 

Les dégâts sur son embarcation sont à voir en vidéo :


D31 : Kito de Pavant shows us the damages on... par VendeeGlobeTV

 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA