Actualités Faits divers 

21 juin 2016 à 14h40 par Hélène Hamon

Infarctus : 20% des patients de la région ignorent qu'ils peuvent récidiver

Une étude récente révèle que les patients victimes d'un accident vasculaire cérébral ignorent le risque de récidive, ce qui les conduit parfois à ne pas surveiller leur santé.

RCA
Crédit: -

Une étude alarmante relayée par le CHU de Nantes révèle que les patients victimes d'infarctus sont parfois négligents avec leur santé. Selon une enquête IPSOS, 60% des patients de la région Pays de la Loire ayant déjà eu un infarctus du myocarde n’ont pas conscience du risque de récidive. 39 % des malades fumeurs n’auraient pas arrêté la cigarette. Deux patients sur dix auraient même stoppé leur traitement. Pour Patrice Guérin, professeur au service de cardiologie de l'Institut du Thorax au CHU de Nantes, le patient doit prendre ses responsabilités.


 


Écouter Le patient doit être actif dans sa prise en charge




Près de 150 000 personnes meurent chaque année d’une maladie cardiovasculaire en France. C’est d’ailleurs la deuxième cause de mortalité dans notre pays.




Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA