Actualités Faits divers 

29 janvier 2016 à 7h26 par Anthony MARSAIS

Encore un camion attaqué à Nantes, près de Paridis !

Le chauffeur a été frappé et forcé à descendre du fourgon.

RCA
Crédit: - La rue du Perray, menant au Leclerc Paridis

Cela s’est passé mercredi, rue du Perray à Nantes, non loin du Leclerc Paridis. A 10h30, le fourgon d'un livreur de la société Chronopost, âgé de 28 ans, se retrouve coincé par une 206 bleue volée. Deux individus, porteurs d’écharpes et de capuches, en sortent. Le troisième reste au volant de la voiture. A chacun sa mission : pendant que l’un, armé d’un marteau brise vitre, se charge de casser la vitre passager et de monter dans le camion, l’autre bloque la porte côté conducteur. Le chauffeur essuie deux coups de marteau dans le bras. Il est aspergé de gaz lacrymogène et « invité » à descendre (il bénéficiera de 5 jours d’arrêt de travail). Les deux individus repartent au volant du fourgon contenant des marchandises dont le contenu et la valeur n’ont pas été précisés. Le véhicule sera retrouvé abandonné un peu plus tard, à moitié vide, près du périphérique.

 

DEUX PRECEDENTS BRAQUAGES DE CAMIONS

 

Cette attaque en rappelle deux autres, perpétrées les 5 et 26 novembre dernier, à Nantes et Saint-Sébastien-sur-Loire. Le 5 novembre, un trio avait braqué en pleine nuit un camion transportant des cigarettes dans le quartier de la Beaujoire. Les malfaiteurs étaient repartis avec une cinquantaine de cartons. Trois semaines plus tard, le chauffeur d’un fourgon Chronopost était percuté volontairement par un autre véhicule dans une petite rue de Saint-Sébastien-sur-Loire. Trois individus cagoulés s’étaient fait remettre les clés du camion de livraison. A l’ntérieur, 80 000 euros de marchandises.

 

L’enquête sur ces trois affaires est confiée à la Sureté départementale.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA