Actualités Pays-de-la-Loire 

22 décembre 2015 à 17h40 par Anthony MARSAIS

Coeur artificiel Carmat : le 3ème patient est décédé

Cette fois, le coeur artificiel a pourtant bien fonctionné. Le patient est décédé d'une insuffisance rénale. La greffe avait été réalisée notamment par le professeur Duveau, du CHU de Nantes.

RCA
Crédit: -

L’information a été dévoilée ce mardi soir au travers d’un communiqué : le 3ème patient implanté d’un cœur artificiel Carmat est décédé vendredi dernier. Cette fois, le cœur artificiel ne serait pas à l’origine du décès de cet homme de 74 ans, qui avait été opéré en avril dernier à Paris. Il aurait succombé, selon la société Carmat, à une insuffisance rénale chronique. « Il s'agit d'une mort subite par arrêt respiratoire au cours d'une insuffisance rénale chronique. (…) Les analyses réalisées n'ont pas montré d'implication de la prothèse dans le décès du patient. » Le cœur artificiel était toujours en état de fonctionnement et l’équipe médicale a même dû arrêter la prothèse, implantée il y a 8 mois.

 

La première greffe d’un cœur artificiel Carmat avait été réalisée en décembre 2013 à Paris. Le chirurgien nantais Daniel Duveau avait pris part à l’opération aux côtés de Christian Latrémouille. Le patient, âgé de 76 ans, était décédé 74 jours plus tard. Le deuxième, âgé de 69 ans, était mort en mai dernier, 9 mois après avoir été greffé au CHU de Nantes par le même professeur Duveau. 

 

 

« La société poursuit l'étude de faisabilité » précise Carmat dans son communiqué. Un quatrième patient devrait prochainement bénéficier de la prothèse. Carmat avait en effet obtenu fin novembre l’autorisation de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé pour finaliser l’essai clinique de faisabilité de son coeur bioprothétique. « Jusqu’à présent, le protocole permettait d’inclure dans l’étude uniquement les patients non éligibles à la transplantation en phase terminale d’insuffisance cardiaque bi-ventriculaire irréversible. Désormais, le critère lié au stade d’insuffisance cardiaque a été assoupli pour qu’un plus grand nombre de patients puisse bénéficier du coeur CARMAT. Les patients éligibles à la greffe, sous certaines conditions, pourront également être inclus dans l’étude. »

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA