Actualités Région 

3 juin 2015 à 22h00 par La rédaction

Châteaubriant : prison avec sursis pour le lycéen qui avait frappé un prof

<p>Il écope de 4 mois de prisonavec sursis t 105 heures de TIG.</p>

RCA
Crédit: -

NANTES, 3 juin 2015 (PressPepper) - L'élève qui avaitfrappé un professeur du lycée Guy Môquet-Etienne-Lenoir de Châteaubriant le 20mai dernier a été condamné mercredi à quatre mois de prison avec sursis par letribunal correctionnel de Nantes, qui lui a aussi imposé 105 heures de travaild'intérêt général.

Le jeune homme de 18 ans aura également interdictionde porter une arme et de se présenter dans l'établissement scolaire pendant lesdix-huit prochains mois. Cette décision survient alors qu'un conseil dediscipline doit se prononcer sur son exclusion définitive du lycée dans lesprochains jours.

Le jour des faits, ce lycéen de seconde avait en effetasséné un coup de poing au visage d'un enseignant, qui intervenait pour séparerles protagonistes d'une bagarre lors de la récréation du matin, luioccasionnant deux jours d'interruption totale de travail (ITT). "J'ai pasapprécié qu'il me touche", explique le jeune Castelbriantais.

Le jeune homme a également été condamné pour"rébellion" à l'encontre des deux gendarmes qui avaient été appeléspar l'équipe enseignante. "Je ne voulais pas aller en garde à vue :j'avais rendez-vous à la préfecture pour le renouvellement de mon titre de séjour,qui arrive à échéance en 2016", a justifié le jeune Congolais.

Les juges nantais l'ont enfin condamné aussi pour"port d'arme prohibé", puisqu'il était porteur d'un couteau de pocheau moment de son interpellation.

Six mois de prison avec sursis, avec 140 heures detravail d'intérêt général, avaient été réclamés par le parquet à l'encontre duprévenu. Jusqu'alors inconnu de la justice, il devra néanmoins comparaître en2016 pour d'autres "outrages" commis à la même période sur des agentsSNCF ou des gendarmes./GF (PressPepper)

© 2014 PressPepper SARL - Tous droits réservés. Aucunedes informations contenues dans ce serveur ne peut être reproduite ourediffusée sans le consentement écrit et préalable de la SARL PressPepper. Toutcontrevenant s'expose aux sanctions prévues par les articles L 122-4 et L 335-3du Code de la Propriété intellectuelle : jusqu'à deux ans d'emprisonnement et150 000 euros d'amende.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA