Actualités Faits divers 

25 juillet 2016 à 3h06 par Hélène Hamon

Châteaubriant : l'employé évincé du château renonce à son recours contre le Département

Un homme qui n'exerçait plus ses fonctions au château de Châteaubriant, après une suspension, a décidé de renoncer à la bataille judiciaire qui l'opposait au conseil départemental de Loire-Atlantique.

RCA
Crédit: -

L'employé du château de Châteaubriant qui avait attaqué le conseil départemental de la Loire-Atlantique, après avoir été suspendu de ses fonctions en septembre 2014 pendant quatre mois, a finalement renoncé à son recours contre ce qu'il estimait être un "détournement de pouvoir".

 

"Cette décision s'inscrit manifestement dans le cadre d'une volonté de mettre un terme à ma présence sur le site", soutenait l'employé dans ses écritures, où il faisait état de ses "nombreuses difficultés relationnelles" avec sa coordinatrice.

 

L'homme - qui était en charge de la surveillance et la maintenance de l'édifice - avait ainsi valoir, lors de l'instruction du dossier, que cette décision était "insuffisamment motivée", qu'elle n'avait jamais été suivie d'une procédure disciplinaire et qu'elle le privait du bénéfice de ses primes. Il réclamait en outre 1.300 € au Département pour ses frais de justice.

 

Mais "par un mémoire enregistré le 25 mai 2016, cet employé a déclaré se désister de cette instance", observe le tribunal administratif de Nantes dans son jugement. "Ce désistement est pur et simple, rien ne s'oppose à ce qu'il en soit donné acte." Les juges nantais lui ont au passage épargné le paiement des 2.000 € de frais de justice que sollicitait le conseil départemental, pour ses frais de justice./GF 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA