Actualités Faits divers 

22 mars 2016 à 17h42 par Anthony MARSAIS

Chapelle-sur-Erdre : un salon de massage tantrique poursuivi pour proxénétisme

Une jeune femme, son mari et la belle-maman sont poursuivis et présentés au parquet de Nantes ce mercredi.

RCA
Crédit: -

« Notre univers chaleureux et naturel vous mettra à l’aise dès votre arrivée » annonce le site internet de ce salon ouvert depuis près d’un an dans la zone Erdre Active à la Chapelle-sur-Erdre. L’institut, qui se présente comme un « salon de massage naturiste », propose des massages peau à peau et à deux ou quatre mains… « Votre masseuse effleurera de ses mains expertes votre corps dénudé et éveillera vos sensations les plus intenses » prévient le salon sur la toile.


 


La société précise que le « personnel est formé aux techniques de massages californiens par des professionnels ». A priori, les charmantes masseuses, qui travaillent nues, ont parfois dépassé leur mission initiale… Une opération judiciaire a en effet été déclenchée lundi par les enquêteurs de la brigade des recherches de la compagnie de gendarmerie de Nantes. Le couple de gérants, une femme âgée d’une vingtaine d’années, et son mari, de près de 30 ans son aîné, ont été placés en garde à vue pour des « faits de proxénétisme aggravé et infractions à la législation sur le travail, du travail dissimulé notamment ».


 


Les masseuses, âgées de 20 à 28 ans, étaient recrutées en CDI par petites annonces, puis formées sur place. Les prestations étaient facturées entre 130 et 370 €. « Une grande partie des revenus revenait au couple gestionnaire » précisent les gendarmes. La belle-mère de la gérante, âgée de plus de 70 ans, est elle aussi poursuivie. Elle dirige un autre salon de massage naturiste à Rennes. Les trois protagonistes seront présentés ce mercredi matin au parquet de Nantes.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA