Actualités Faits divers 

31 mai 2016 à 8h28 par Anthony MARSAIS

Basse-Goulaine : l'automobiliste sans permis ni assurance fumait du cannabis "pour soigner ses douleurs"

Il avait déjà provoqué un accident corporel sous l’emprise de l’alcool.

RCA
Crédit: -

Un automobiliste a été condamné lundi à 60 jours-amende à 5 €, soit une amende de 300 € à régler sous deux mois s'il ne veut pas purger ses jours non payés en prison, après avoir été contrôlé au volant de sa voiture le 29 avril 2015 à Basse-Goulaine alors qu'il était sous l'emprise du cannabis.



Le tribunal correctionnel de Nantes a également annulé le permis de conduire de ce Nantais de 36 ans, qui aura interdiction de repasser les épreuves avant quatre mois. Celui-ci faisait déjà l'objet d'une suspension le jour des faits, quand il avait été contrôlé par les douaniers route du Loroux-Bottereau. Encore moins rassurant : la Fiat Uno qu'il conduisait - qui appartenait à son passager, et que ce dernier avait "achetée pour 50 €" - n'était pas assurée...



Ce manutentionnaire en intérim avait pourtant déjà été condamné peu de temps auparavant à quatre mois de prison avec sursis, assortis d'une mise à l'épreuve avec obligation de se soigner, après avoir provoqué un accident corporel sous l'emprise de l'alcool.



"Depuis cet accident, dans lequel lui-même a été blessé, mon client fume pour soigner ses douleurs", a expliqué à l'audience son avocat. Me Fabrice Petit avait aussi demandé au tribunal de ne pas prononcer d'incarcération pour cet homme divorcé, qui vit seul avec ses deux filles de 6 et 11 ans : son placement en détention provisoire, après la découverte des plants de cannabis chez lui, avait conduit ses enfants à être placés auprès des services sociaux, ce qui a constitué "un drame absolu" pour la famille. Depuis, il a été remis en liberté, sous contrôle judiciaire./GF (PressPepper)

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA