Actualités Pays-de-la-Loire 

9 mai 2016 à 13h23 par Hélène Hamon

Affaire Baupin : le député François De Rugy réagit

Le député écologiste de Loire-Atlantique, François De Rugy, a réagi ce lundi aux accusations de harcèlement sexuel portées à l'encontre de Denis Baupin, ex-élu EELV.

RCA
Crédit: -

Il est dans la tourmente depuis plusieurs heures. Celui qui était jusqu'ici le vice-président de l'Assemblée Nationale, Denis Baupin, a présenté sa démission ce lundi. Plusieurs membres du parti Europe Ecologie les Verts l'accusent de harcèlement sexuel ainsi que d'agressions sexuelles. Si l'élu a démissionné, Denis Baupin conteste et dément toute affaire de cette nature : "je prends acte qu'il a démissionné de cette fonction sans plus attendre", indique ce lundi François de Rugy, le député de Nantes-Orvault-Sautron.


 


L'élu qu'il a un temps cotoyé au sein du parti Europe Ecologie les Verts et encore aujourd'hui sur les bancs de l'Assemblée poursuit : "Aujourd'hui c'est un ami politique qui est accusé par plusieurs femmes, de harcèlement mais aussi, plus grave, d'agression sexuelle. Je suis à la fois stupéfait et meurtri par ces révélations", explique-t-il dans un communiqué.


 


François De Rugy indique par ailleurs n'avoir "été informé que d'une seule situation le (Denis Baupin) mettant en cause". A l'époque d'ailleurs, le co-président du groupe écologiste à l'Assemblée Nationale avait pris cette affaire très au sérieux et avait demandé à Denis Baupin de cesser les messages tendancieux qu'il envoyait à une jeune femme, collaboratrice du groupe écologiste. "La situation s'était immédiatement apaisée", poursuit François De Rugy. Ce dernier certifie qu'il n'a jamais été informé d'autres cas similaires.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA