Actualités Pays-de-la-Loire 

8 septembre 2016 à 7h00 par Valentin Esteve

70 migrants à Saint-Brévin : "il n'y a eu aucune concertation" dit le maire Yannick Haury

La ville de Saint-Brévin-les-Pins devrait accueillir 70 migrants. Le maire veut écrire au premier ministre et au préfet. L'équipe municipale n'a pas été consultée.

RCA
Crédit: -

C'est par un appel téléphonique de la sous-préfète que Yannick Haury, maire de Saint-Brévin a appris que sa ville devrait bientôt accueillir 70 migrants. "Cette décision a été prise en accord avec des responsables de la Caisse Centrale des Activités Sociales (CCAS) des salariés d’EDF, GDF et leurs filiales" annonce la mairie brévinoise. "Il n’y eu aucune concertation avec moi et l’équipe municipale" dénonce Yannick Haury. "Nous sommes mis devant le fait accompli". 

 

Le maire annonce également préparer un courrier à l’attention du Préfet et du Ministre de l’Intérieur pour leur faire part de ses interrogations et demander une réunion d’information et de concertation en urgence.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA