Actualités Faits divers 

17 octobre 2015 à 8h41 par Valentin Esteve

5 personnes écrouées dans une affaire d'écoulement de bijoux entre Nantes et la Belgique

Un important réseau d'écoulement de bijoux volés a été démantelé cette semaine entre Nantes, Paris et la Belgique. 11 personnes ont été mises en examen, 5 ont été écrouées.

RCA
Crédit: -

Mardi et mercredi, lors d'une opération menée entre Nantes, la région parisienne et la Belgique, les gendarmes ont procédé à l'interpellation de 20 personnes impliquées dans une filière d'écoulement de bijoux volés lors de nombreux cambriolages.

 

Un système bien rodé.

Plusieurs individus issus de la communauté des gens du voyage, travaillant en équipes, effectuaient plusieurs cambriolages quotidiens dans la région  nantaise. Ils recherchaient essentiellement des bijoux en or. Ces bijoux étaient ensuite transportés à Paris, où ils étaient vendus et fondus avant d'être transférés en Belgique, à Anvers. L’enquête a permis de matérialiser près d'une trentaine de voyages sur les dix derniers mois, effectués entre Nantes et Paris. Selon les enquêteurs, ce mécanisme de blanchiment met en cause plusieurs sociétés en France et en Belgique.

 

Plus de 760 000 € de saisie !

L'opération, qui a mobilisé 180 gendarmes, a permis l'interpellation de 20 personnes implantées sur 5 départements, dont certains déjà connus de la justice pour des faits similaires. Un saisie impressionnante a également pu être éffectuée : 6 kg de bijoux, 4,5 kg d'or pour une valeur de plus 95 000 €, des pierres précieuses dont un diamant d'une valeur de 15 000 €, ainsi que du matériel destiné à fondre l'or ont été saisis lors des perquisitions. L'évaluation totale des saisies peut être estimée à plus de 760 000 € (dont plus de 120 000 € en espèces).

 

À l'issue des gardes à vue, 11 personnes ont été mises en examen et 5 ont été écrouées vendredi. S'agissant d'une infraction commise en bande organisée, les auteurs encourent jusqu'à 10 ans de prison.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA