Actualités Région 

24 février 2014 à 23h00 par La rédaction

5 jeunes hommes jugés après les interpellations samedi à Nantes

Pour leurs avocats, ce ne sont pas les principaux casseurs mais de simples lampistes...

RCA
Crédit: -

Des peines allant des travaux d'intérêt généralà la prison ferme. 5 présumés « casseurs » étaient jugés hier encomparution immédiate après la manifestation anti-aéroport de samedi.  On leur reprochait essentiellement d'avoirlancé des projectiles contre les forces de l'ordre.  Trois d'entre eux ont écopé de 5 ou 6 mois deprison ferme, sans mandat de dépôt. Pour Maitre Martin Guichardon, lespoliciers se sont trompés de cible en interpellant un peu au hasard. Le clientde cet avocat nantais a écopé de 100 heures de travaux d'intérêt général pourport d'un couteau.


Des propos recueillis par Kevin Abdelaziz. Etsachez que 9 autres personnes interpellées samedi seront jugées ultérieurement.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA