Actualités Pays-de-la-Loire 

23 décembre 2016 à 11h01 par Hélène Hamon

2016, l'année du brouillard

Au sens propre comme au sens figuré, le brouillard aura été le maître-mot de cette année.

RCA
Crédit: -

Dans une poignée de jours, on "fêtera" le passage à l'année 2017. Ce 31 décembre sera d'ailleurs, sûrement, le seul jour de l'année où l'on se réjouira du temps qui passe. A quelques jours de ce réveillon, l'heure est au bilan. Que retiendra-t-on de cette année 2016 ? Du positif, car elle a comporté son lot de bonnes surprises. Des permis pour certains, des bacs avec mention pour d'autres, des mariages, des naissances, des moments de joie. Mais elle aura été, pour beaucoup, source de drames terribles.

 

2016 aura d'abord été une année marquée par des attentats terroristes. Après 2015, et les attentats de Charlie Hebdo, de l'Hyper Casher, du Bataclan, du Stade de France et des terrasses parisiennes, cette année aura aussi connu des attaques de grande ampleur. En juin dernier, un policier et sa compagne ont été assassinés à leur domicile de Magnanville dans les Yvelines, sous les yeux de leur petit garçon. Le 14 juillet dernier, jour de la fête nationale, un camion blanc a foncé dans la foule venue voir le feu d'artifice sur la promenade des Anglais à Nice. Bilan : 86 morts et de nombreux blessés. Quelques jours plus tard, un prêtre, Jacques Hamel est pris pour cible dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray en Seine Maritime. Des attaques, qui, évidemment, ont provoqué une vague d'émotion en France. Le pays reste dans la crainte d'une nouvelle attaque terroriste. Sans tomber pour autant dans la panique et le repli, le peuple français semble avoir pris acte de cette menace qui frappe là où on ne l'attend pas. Et c'est une forme de brouillard qui nous attend encore, d'une certaine manière.

 

2016 aura aussi été l'année du brouillard politique. A l'aube de l'élection présidentielle, difficile de dire qui entrera à l'Elysée en mai prochain. Les coups de théâtre ont été nombreux cette année. L'outsider a renversé les favoris. François Fillon, souvent snobé par les médias, a finalement réussi à percer. Il a devancé Alain Juppé et Nicolas Sarkozy lors de la primaire de la droite et du centre en novembre dernier. Le mois de décembre a comporté aussi, son lot de surprises. Contre toute attente, François Hollande a renoncé à briguer un second mandat à la tête du pays. Il faut dire que le chef de l'Etat semblait, isolé, voire, mal-aimé. Le livre "Un président ne devrait pas dire ça", a été, sans nul doute, un élément qui a précipité sa chute. C'est donc Manuel Valls, le désormais ancien premier ministre qui ira défendre son bilan, et celui du président de la République lors de la primaire de la gauche qui aura lieu fin janvier.

 

2016 aura été l'année de l'incertitude concernant l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Les déclarations se sont multipliées, mais jamais, les actes n'ont suivi. La ZAD devait être évacuée à l'automne, avait promis Manuel Valls. Ce mercredi, à l'Assemblée, un échange entre le nouveau premier ministre Bernard Cazeneuve et Yannick Favennec, député Les Républicains de Mayenne, passé un peu inaperçu, a laissé entrevoir une possibilité : la ZAD pourrait encore être évacuée d'ici le 18 janvier, date où la déclaration d'utilité publique sera caduque. Les habitants de Loire-Atlantique avaient pourtant tranché lors du référendum organisé en juin dernier. Le "Oui à l'aéroport" l'avait emporté à plus de 55%. Mais les opposants entendent résister tant que les recours ne seront pas épuisés. Ce dossier régional pourrait, on l'imagine, s'inviter au menu de 2017, sur fond d'élection présidentielle.

 

Enfin, 2016 aura été l'année du brouillard, au sens propre du terme. A quelques jours des fêtes de fin d'année, le brouillard aura été, vraisemblablement, la cause de nombreuses souffrances. D'abord à Conquereuil, au nord de la Loire-Atlantique, le week-end dernier. Un jeune homme originaire de Pierric, a perdu la vie sur une route de campagne. La jeune victime originaire de Pierric a été percutée par une conductrice, qui, n’aurait pas pu l’éviter en raison du brouillard. En Vendée, ce brouillard, épais et aveuglant, a coûté la vie à cinq personnes. C'était mardi matin, un carambolage terrible sur la départementale 160 entre La-Roche-sur-Yon et Les Sables d'Olonne, à hauteur de Sainte-Flaive-des-Loups, a provoqué la mort de 5 personnes. On recense également 20 blessés. Si l'enquête est toujours en cours, tout porte à croire que le brouillard est en cause. 

 

Malgré ce terrible drame qui frappe de plein fouet ces familles, la très belle solidarité qui s'organise depuis quelques jours, montre que nous avons plus que jamais besoin de chaleur humaine, de réconfort, d'altruisme et d'amour. Et c'est peut-être, dans tout ce brouillard ambiant, l'éclaircie de 2016 et un formidable vecteur d'espoir pour 2017.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA