Pays-de-la-LoireRégion

3 mai 2023 à 11h07 par Kilian KUENY

Les Sables d'Olonne : la maternité fermée jusqu'à nouvel ordre

Plusieurs dizaines de futures mamans doivent trouver une solution pour accoucher

L'hôpital sablais, capture d'écran
L'hôpital sablais, capture d'écran
Crédit: Google Street View

La maternité du centre hospitalier Côte de Lumière aux Sables d'Olonne, a fermé ses portes en début de semaine pour une durée indéterminée, en raison du manque d'intérimaires médicaux.

Les difficultés se multiplient à travers la région pour les petits hôpitaux, depuis l'entrée en vigueur début avril de la loi Rist, qui plafonne la rémunération pour assurer des gardes.

Ces dernières semaines, les fermetures de services se sont multipliées au sein des urgences de plusieurs hôpitaux vendéens, faute de personnel. C'était déjà le cas aux Sables d'Olonne par exemple, mais jusqu'à présent la maternité avait été épargnée.

Chaque année, ce sont près de 500 bébés qui voient le jour au sein de la maternité sablaise. 

Une fermeture qui ulcère le maire de la ville, Yannick Moreau, qui y voit "un pas de plus" vers "l'effondrement de l'hôpital public".

Selon l'édile, c'est une trentaine de futures mères qui doivent désormais trouver une solution pour accoucher, ailleurs. "Un stress qu’on leur inflige, un risque qu’on leur fait courir, un service public qui leur est volé" insiste l'élu, qui réclame de la part du Gouvernement, que ce dernier prenne ses responsabilités et garantisse "les missions fondamentales qui sont les siennes". 

 

 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA