Pays-de-la-Loire 

21 juin 2021 à 11h41 par Julie Droin

Les maires ruraux des Pays de la Loire évoquent "une discrimination démocratique"

L'association des maires ruraux de France dénonce le choix du ministère de l'Intérieur de confier la distribution de la propagande électorale à des sociétés privées pour les élections. A l'heure du vote, de nombreux électeurs n'avaient pas reçu les professions de foi des candidats.

l

Pour la première année, un prestataire privé a été choisi par le gouvernement pour distribuer, aux côtés de La Poste, les professions de foi des candidats aux élections régionales et départementales du mois de juin 2021. Une distribution qui a enregistré de nombreux dysfonctionnements puisqu'à la veille du scrutin, des milliers d'électeurs n'avaient pas reçu la propagande électorale dans leurs boîtes aux lettres. 

Selon l'antenne des Pays de la Loire de l'association des maires ruraux de France, ce sont les petites communes qui ont été les plus touchées. "Il est en effet plus pratique pour ces sociétés privées de distribuer dans les centres urbains plutôt que dans les hameaux isolés dans la campagne". Ces maires dénoncent "une véritable discrimination démocratique pour les petites communes rurales".

L'association appelle la préfecture à prendre des mesures pour éviter de "renouveler cette néfaste expérience pour le second tour des élections" dimanche 27 juin. "Il en va de la crédibilité des institutions".

Le ministère de l'Intérieur a de son côté convoqué le prestataire Adrexo ce lundi matin, ainsi que La Poste pour qu'ils s'expliquent sur ces nombreux dysfonctionnements.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA