24 janvier 2024 à 10h53 par Maxime MARTINEZ

Le village se retrouve sans médecin après la mise en examen du généraliste

Après la mise en examen pour agressions sexuelles d'un médecin à Soudan, le cabinet médical est désormais fermé. Le Conseil de l'ordre a mis son véto aux remplacements et le village se retrouve sans médecin.

Le cabinet médical de Soudan
Le cabinet médical de Soudan
Crédit : Google Maps

L'affaire d'agressions sexuelles impliquant un médecin à Soudan, près de Chateaubriant, devient de plus en plus pénalisante pour les habitants de cette ville de près de 2.000 habitants. Le cabinet médical en question est désormais fermé.

L'impact de cette fermeture se fait ressentir également du côté des patients, alors que des médecins à la retraite étaient censés assurer le remplacement. C'était la solution trouvée par le maire de la ville, Jean-Claude Desgués.

Remplacements interdits

Mais le Conseil de l'ordre des médecins a interdit ces remplacements, sur demande de la justice. Le cabinet, mis sous scellés, est de toute façon inaccessible et les remplaçants ne peuvent pas accéder aux dossiers médicaux des patients.

En effet, une perquisition est attendue dans le bâtiment dans les prochains jours. Le médecin, âgé de 44 ans, a été mis en examen, le 8 décembre dernier, pour agressions sexuelles sur six de ses patientes. Des faits qui remontent entre février et décembre 2023. Dans le même temps, il a été placé sous contrôle judiciaire et interdit d’exercer la médecine. 

Loire-AtlantiquePolice-JusticeSanté


Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA