Bretagne Pays-de-la-Loire 

24 septembre 2021 à 8h38 par Julie Droin

L'Éducation nationale en grève pour demander plus de moyens

Quelques centaines de personnes manifestent à Rennes, Nantes et à Saint-Nazaire pour dénoncer la précarisation du métier.

école

Une mobilisation nationale du personnel de l’Éducation nationale a lieu ce jeudi à l'appel d'une intersyndicale. Les enseignants de la maternelle à l'université se mobilisent aux côtés du personnel administratif pour dénoncer leurs conditions de travail : manque de personnel, manque de moyens, cette nouvelle rentrée sous l'ère covid n'épargne personne. 

L’intersyndicale appelle ainsi à un plan d'urgence pour l'éducation avec une revalorisation des salaires. Les syndicats rappellent que les enseignants français figurent parmi les moins bien payés des pays de l'OCDE. 

La grogne vise aussi la politique du ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer. Les membres de l'intersyndicale refusent la généralisation du contrôle continu et demandent le rétablissement du baccalauréat national pour la session 2022, avec des épreuves nationales, terminales et anonymes. 

À Rennes, 350 manifestants ont défilé. À Nantes, on a recensé 250 personnes, tandis qu'à Saint-Nazaire une quarantaine d'enseignants se sont rassemblés devant la base sous-marine.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA