Bretagne Pays-de-la-Loire 

27 janvier 2022 à 6h14 par Valentin Esteve

Journée de grève interprofessionnelle ce jeudi 27 janvier

Les syndicats appellent à la grève ce jeudi et organisent des manifestations. Au cœur des revendications : la défense des salaires et de l'emploi.

Une manifestation à Saint-Nazaire
Photo d'archive

Plusieurs syndicats (CGT, FO, la FSU, Solidaires et plusieurs organisations de la jeunesse) appellent à se mobiliser ce jeudi partout en France. Une journée de grève interprofessionnelle organisée pour la défense des salaires et de l'emploi. Les syndicats exigent une augmentation du smic et du point d'indice des fonctionnaires, et plus généralement de tous les salaires, allocations et pensions de retraite.

 

ÉCOLES PERTURBÉES

Comme les 13 et 20 janvier, des perturbations sont à nouveau annoncées dans les écoles. À Nantes, la mairie indique qu’il n’y aura pas de service minimum d’accueil, habituellement mis en place, en raison des règles de non-brassage actuellement en vigueur. À la-Roche-sur-Yon, sur les 17 écoles publiques de la ville, seuls 6 accueils du matin et 7 accueils du soir seront ouverts. Les cantines seront également impactées. À Rennes, 4 écoles élémentaires et maternelles devraient être complètement fermées, ainsi que 27 cantines. 

 

CHANTIERS DE L'ATLANTIQUE

Parmi les autres mobilisations annoncées : aux Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire. Les salariés sont appelés à débrayer, et à se joindre à la manifestation nazairienne pour défendre leurs salaires et leurs conditions de vie. 

 

MANIFESTATIONS

Enfin des manifestations sont prévues partout en France :

- Ancenis à 10 heures au pont d'Ancenis
- Saint-Nazaire à 10 heures place de l'Amérique Latine
- Rennes à 11 heures esplanade Charles de Gaule
- La Roche-sur-Yon à 14 heures à la bourse du travail
- Fougères à 17 heures place Aristide Briand
- Redon à 17 heures devant la sous-préfecture

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA




LE SUPPLÉMENT




CONTACTER LA REDACTION