Actualités Bretagne Pays-de-la-Loire 

29 avril 2021 à 5h23 par Valentin ESTEVE

Étudiant nantais mort après avoir été vacciné avec AstraZeneca : le parquet de Paris saisi

Le jeune homme de 26 ans avait été retrouvé mort chez lui au mois de mars.

Vaccin
Crédit: Gustavo Fring - Pexels

Le parquet de Paris a été saisi dans l’enquête sur la mort à Nantes d’un étudiant en médecine le mois dernier. Le jeune homme âgé d'une vingtaine d'années avait été retrouvé mort chez lui, dix jours après avoir été vacciné avec Astrazeneca.


Une enquête est ouverte afin de déterminer si son décès a un lien avec sa vaccination. Les premiers résultats des analyses avaient mis en évidence une mort par "hémorragie interne due à une thrombose". L'Agence Nationale de la Sécurité du Médicament comptabilise 27 cas de thrombose atypique suite à cette vaccination, dont 8 ont conduit à un décès. Plus de 3 300 000 injections ont été faites avec ce vaccin.


L'avocat de la famille de la victime, maître Etienne Boittin installé à Saint-Nazaire, a saisi le parquet de Paris, qui dispose d’un pôle santé publique, contrairement au parquet de Nantes. Il dit être saisi d’une quinzaine de cas de personnes décédées en France après avoir été vaccinées à l’AstraZeneca.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA