Pays-de-la-Loire 

4 février 2022 à 13h43 par Hélène Hamon

Campbon : après l'annonce de la fermeture de la laiterie, les élus locaux montent au créneau

C'est le plus gros employeur de la commune de Campbon. La laiterie Candia fermera ses portes en 2023. Pour les 161 salariés, c'est le coup de massue.

H

L'annonce est tombée ce mercredi 2 février : la laiterie Candia de Campbon en Loire-Atlantique va fermer ses portes l'année prochaine. Un coup de massue qui a provoqué la stupéfaction des salariés, des habitants de la commune et des élus. À l'origine de cette décision, le groupe Sodiaal, propriétaire de l'entreprise de Campbon, qui va mettre en place un plan de restructuration, cela passe par la suppression de deux usines, l'une située en Saône-et-Loire et celle de Campbon qui emploie un peu plus de 160 salariés. 

Plusieurs élus de Loire-Atlantique ont décidé d'écrire au ministre de l'Économie pour faire part de leurs vives inquiétudes mais aussi pour évoquer l'avenir du site. Parmi eux, le maire de Campbon, Jean-Louis Thauvin, la députée LREM Audrey Dufeu ou encore la sénatrice Laurence Garnier.

Yannick Vaugrenard, le sénateur PS, lui s'en remet directement au Premier ministre. Il vient de lui adresser un courrier dans lequel l'élu propose "la création d'un comité de concertation chargé d'évaluer du point de vue économique et social les potentielles candidatures sous la houlette du commissaire régional aux restructurations et à la prévention des difficultés des entreprises. Si cette démarche s'avérait fructueuse, le plan France Relance serait à même de soutenir le démarrage d'une nouvelle activité."

 

 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA




LE SUPPLÉMENT




CONTACTER LA REDACTION