15 novembre 2023 à 12h13 par Gwen BROT

Bonne nouvelle ! Les tickets-restaurant restent finalement valables en 2024 pour vos courses

Le gouvernement décide de maintenir la possibilité d'utiliser les tickets-restaurant pour régler les courses alimentaires au-delà de janvier 2024

Des tickets-restaurant permettant de faire toutes ses courses alimentaires jusqu'à fin 2024
Des tickets-restaurant permettant de faire toutes ses courses alimentaires jusqu'à fin 2024
Crédit: Philippe Huguen / AFP

Le gouvernement français a annoncé ce mardi 14 novembre 2023 la prolongation de l'utilisation des tickets-restaurant pour le règlement des courses alimentaires jusqu'en 2024. La ministre déléguée au Commerce, Olivia Grégoire, a affirmé que cette mesure, instaurée depuis l'été 2022 dans le cadre de la loi pouvoir d'achat, restera en vigueur tout au long de l'année prochaine.

 

"Rien ne changera pour les Français. La mesure permettant d'utiliser les tickets-restaurant pour les courses alimentaires va continuer tout au long de l'année 2024", a déclaré la ministre lors d'une intervention sur M6."

 

Cette décision intervient après une période d'incertitude où il était initialement prévu que la dérogation prenne fin à la fin de l'année en cours.

 

Finalement rien ne change !

 

La liste des produits éligibles, initialement prévue pour être réduite au 1er janvier 2024, ne subira aucune modification, en faveur des 5 millions de salariés bénéficiant de ces tickets-restaurant.

Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, s'était également exprimé plus tôt dans la journée en faveur de cette prolongation au-delà de 2023. Il avait souligné être "favorable" à la possibilité d'utiliser les titres-restaurant pour acheter tous les produits alimentaires et étudiait les modalités pour y parvenir.

 

"Cette prolongation sera faite "par la loi", car "cela demande une disposition législative", a confirmé Bruno Le Maire, évoquant "le projet de loi de finances 2024, si c'est possible". Le gouvernement "est en train de vérifier les aspects juridiques", a-t-il précisé.

 

Avant cette dérogation, les tickets-restaurant étaient exclusivement utilisés pour régler des repas, plats cuisinés, salades préparées, sandwichs (servis sur place ou à emporter) ainsi que les fruits, légumes, et produits laitiers. La prolongation de cette mesure vise à soutenir le pouvoir d'achat des salariés dans un contexte économique complexe.

ActualitésIlle-et-VilaineLoire-AtlantiquePouvoir d'achatVendée


Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA