Pays-de-la-Loire

7 juillet 2022 à 13h25 par Hélène Hamon

Voyage à Nantes : les oeuvres incontournables de l’édition 2022

Ouvrez l'œil ! Depuis le 2 juillet, les œuvres du Voyage à Nantes sont disséminées un peu partout dans la ville. Certaines se font discrètes. D’autres sont installées dans des espaces jusqu’alors jamais exploités. Petit tour d'horizon.

f
 
Ouvrez l'œil ! Depuis le 2 juillet, les œuvres du Voyage à Nantes sont disséminées un peu partout dans la ville. Certaines se font discrètes. D’autres sont installées dans des espaces jusqu’ici jamais exploités. On vous emmène à la découverte de quelques nouveautés. Chaque année, le Voyage à Nantes investit les rues de la ville avec ses œuvres et structures parfois monumentales… Si certaines restent pérennes, d’autres ne sont que de passage. Pour sa 11e édition, le Voyage à Nantes s’est infiltré dans des lieux inattendus. Jusqu’au 11 septembre, vous allez découvrir de nombreuses nouveautés.

“Notre travail c’est de repérer des sites qui représentent notre région et pas seulement notre ville. Ensuite on va chercher des artistes qui pourront interpréter ces lieux, ces perspectives, ces bâtiments. Cette année, on a fait la même chose. Nous sommes allés vers l’église Saint Nicolas, vers la place du commerce, vers la rue Bias... Nous sommes allés dans des endroits où nous n'étions jamais allés”, explique l'incontournable Jean Blaise, directeur du Voyage à Nantes. 


26 oeuvres inédites pour cette 11e édition 

Parmi les inédits cette année, le “Miroir des temps”. Cette œuvre de Pascal Convert est à découvrir au cimetière de la Miséricorde, près de Talensac. Ici, un cerf, une biche ou un chevreuil se cachent parmi les tombes.  Les sculptures sont immobiles mais la superposition du verre sur les oeuvres donne l'impression qu’elles sont en mouvement. “Ces cervidés ont une présence extraordinaire, très poétique, mais aussi perturbante car quand vous passerez devant ces créatures, elles vous suivent des yeux. C’est quelque chose de très surréaliste. Ces créatures resteront dans ce cimetière de façon pérenne”, ajoute Jean Blaise. 


D’autres créatures, un peu plus effrayantes, sont elles aussi venues se loger dans un endroit qui n’avait jamais été exploité : la basilique Saint-Nicolas. Devant le parvis, défile une horde de silhouettes noires, comparables à des animaux, de plus de trois mètres de haut. Certaines brandissent des drapeaux, d’autres sont munies de porte-voix. Cette mascarade, intitulée le Théâtre des opérations, on la doit à la plasticienne Hélène Delprat. 

 

Du côté de la place du Commerce, la tendance est à la couleur. L’artiste Alexandre Benjamin Navet a imaginé un véritable décor de théâtre. Ces “Façades Chromatiques" de teintes vives sont gigantesques et rappellent l’Arc de triomphe à Paris. L'artiste s’est aussi amusé avec les façades des immeubles et les terrasses des restaurants. 


Les 26 créations inédites de cette édition 2022 élèvent le nombre d'œuvres, issues du Voyage à Nantes et encore visible dans la ville, à 60. Pour les découvrir, rendez-vous sur le site : https://www.levoyageanantes.fr/evenements/le-voyage-estival/, sinon suivez la ligne verte dans la ville !

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA