Pays-de-la-Loire 

9 août 2021 à 13h38 par Julie Droin

Un prêtre assassiné en Vendée

Un prêtre a été retrouvé mort à Saint-Laurent-sur-Sèvre ce lundi. Un homme s'est rendu à la gendarmerie, il s'agit du suspect de l'incendie de la cathédrale de Nantes. Le ministre de l'intérieur est attendu sur place.

RCA

Le prêtre Olivier Maire a été retrouvé mort ce matin dans la commune vendéenne de Saint-Laurent-sur-Sèvre, au sein de la communauté des frères missionnaires Montfortain. 

Un homme, l'assassin présumé, s'est présenté à la gendarmerie de Mortagne-sur-Sèvre quelques heures plus tard, expliquant avoir tué l'ecclésiastique. Il s'agit du suspect de l'incendie de la cathédrale de Nantes, en juillet 2020. 

Ce sacristain bénévole de 39 ans était chargé de fermer les portes de l'édifice. Après avoir avoué être à l'origine de l'incendie, le suspect avait été mis en examen, incarcéré plusieurs mois et remis en liberté sous contrôle judiciaire dans l'attente de son procès.

Dans le cadre de son contrôle judiciaire, il était accueilli depuis plusieurs mois par la communauté des Montfortains en Vendée. Pour l'heure, le caractère terroriste de l’assassinat de ce prêtre, qui présidait la communauté, semble écarté. 

Le sénateur LR Bruno Retailleau, ancien président du conseil général de Vendée, a rendu hommage à la victime dans un tweet. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, qui se rend sur place, a lui apporté tout son soutien aux catholiques de notre pays après ce “dramatique assassinat".

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA