17 janvier 2022 à 19h09 par Julie Droin

Retour du masque en extérieur en Loire-Atlantique mais seulement dans les lieux les plus fréquentés

Le nouvel arrêté préfectoral entre en vigueur ce mardi 18 janvier à 7h. Il faudra à nouveau porter un masque dans les marchés, les abords des gares et des établissements scolaires et dans toutes les zones de fortes concentrations de personnes.

RCA
Le port du masque obligatoire à La Baule

Le masque fait son retour en Loire-Atlantique mais contrairement à l'arrêté préfectoral précédent, cette obligation n'est plus généralisée au département. 

La semaine dernière, le tribunal administratif de Nantes avait suspendu cet arrêté considérant qu'il portait une atteinte excessive, disproportionnée et non appropriée à la liberté individuelle, et ne tenait pas compte des différentes zones urbaines, rurales ou littorales des 207 communes du département.

Avec le nouvel arrêté préfectoral, le port du masque redevient obligatoire dans l’espace public en Loire-Atlantique mais de façon adapté au contexte local et à la fréquentation.

Le port du masque est donc obligatoire lorsqu’il y a une forte concentration de personnes et que la distanciation physique ne peut être respectée dans les lieux et les activités identifiées comme les marchés, brocantes, vide-greniers, ventes au déballage ; dans tous les rassemblements, manifestations, réunions ou activités réunissant dix personnes ou plus organisés sur la voie publique, quel que soit leur objet ; dans les lieux d’attente des transports en commun, notamment les arrêts de bus et de tramway et leur proximité immédiate ; aux abords des gares et des entrées de centres commerciaux, à leurs heures d’ouverture ; aux abords des établissements scolaires ou universitaires, aux heures d’entrée et de sortie du public ; aux abords des lieux de culte, aux heures d’entrée et de sortie du public lors des offices et cérémonies ; dans les files d’attente qui se constituent dans l’espace public ; dans les zones piétonnes à forte densité commerciale.

Cette obligation ne s'applique pas en revanche sur les plages ou les espaces naturels peu fréquentés

Ce nouvel arrêté est en vigueur jusqu'au 25 février.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA