Actualités Pays-de-la-Loire 

11 janvier 2016 à 18h07 par Anthony MARSAIS

Voici les prénoms les plus donnés à Nantes et Saint-Nazaire en 2015

Louise et Gabriel arrivent en tête à Nantes. Emma, Sacha et Liam sont en pole position à Saint-Nazaire.

RCA
Crédit: - Le prénom Mattéo, par exemple, n'arrive qu'en 41è position des prénoms de garçon à Nantes.

C’est chaque année un classement attendu et étudié par les jeunes et futurs parents. Le classement des prénoms les plus attribués vient d’être communiqué à Nantes et Saint-Nazaire. Avec de nombreuses disparités dans les deux plus grandes villes de Loire-Atlantique. Seulement 5 prénoms féminins figurent en commun dans le Top 10 nantais et nazairien. Et seulement 5 prénoms masculins également font partie des deux Tops 10.

 

Dans la cité nazairienne, Emma est donc le prénom féminin le plus attribué de l’année 2015, devant Inès, Louise,  Jade et Chloé.  A Nantes, Emma n’arrive qu’en… 12ème position des prénoms féminins ! Inès est 4ème au classement des prénoms nantais, Jade 8ème et Chloé 6ème. Nazairiens et Nantais sont au moins d’accord sur un prénom : Louise, qui truste la 1ère place du podium à Nantes pour la deuxième année consécutive. 70 petites Louise sont nées dans la Cité des Ducs en 2015. Camille (2ème) reste une valeur sûre pour les parents nantais, tout comme Alice (3ème).

 

LOUISE MET TOUT LE MONDE D'ACCORD !

 

Nantais et Nazairiens ne s’entendent pas non plus sur les prénoms masculins. Gabriel est le prénom chouchou des parents nantais (79 Gabriel sont nés en 2015) alors qu’il n’apparait même pas dans le Top 10 nazairien ! Lucas est 2ème à Nantes (6ème à Saint-Nazaire), devant Paul (10ème à Sant-Nazaire) et Raphaël (7ème à Saint-Nazaire). A Saint-Nazaire, le classement est dominé par Sacha (ou Sascha) et Liam (24 naissances). Ces deux prénoms devancent Jules (21), Léo (21) et Timéo (19). 

  

Enfin, les attentats de janvier 2015 ont semble-t-il eu un impact négatif sur le prénom de… Charly (ou Charlie), attribué à 19 enfants nés à Nantes en 2015. C’est deux fois moins qu’en 2014.

 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA