Actualités Faits divers 

3 juin 2016 à 9h09 par Hélène Hamon

Un Nantais risque 20 ans de prison en Russie

Un jeune homme originaire de Nantes, âgé de 38 ans, risque 20 ans de prison en Sibérie. Yoann Barbereau, directeur de l'alliance française dans la région, est soupçonné d'attouchements sexuels sur sa propre fille et détention d'images pornographiques. Certains dénoncent une machination.

RCA
Crédit: -

Un Nantais de 38 ans est aux mains de la justice russe depuis plus d’un an. Yoann Barbereau est directeur de l’alliance française à Irkoutsk en Sibérie. Il se retrouve au cœur d’un procès. Ses proches et son comité de soutien dénoncent une machination. Il est poursuivi pour diffusion d’images pornographiques sur un forum dédié aux jeunes parents. Une accusation que le Nantais réfute. Selon lui, ces clichés personnels auraient été dérobés dans le but de le faire tomber. Il est aussi suspecté d’actes à caractère sexuel sur sa propre fille, âgée de 6 ans. Elle a d'ailleurs avoué avoir été victime d'attouchements, sous la pression des autorités russes. Son père nie cette accusation. Thierry Guidet, journaliste et président de son comité de soutien, revient sur cette affaire et nous raconte ce fameux 11 février 2015, jour de l'enlèvement.

Écouter Le jour de l'enlèvement

 

Après cet enlèvement, Yoann Barbereau a passé 71 jours à la maison d’arrêt d’Irkoutsk, avant d’être assigné à résidence. Il ne peut pas voir sa famille. Son procès s’est ouvert le 17 mai dernier. Yoann Barbereau risque 20 ans de prison. Les proches du jeune homme ne savent pas clairement pour quelle raison il a été enlevé. Selon Thierry Guidet, Yoann Barbereau pourrait payer les relations diplomatiques tendues entre la France et la Russie. Jean Marc Ayrault, le ministre des affaires étrangères, suit cette affaire avec attention.

[son2]

 

Une pétition lancée par ses proches est visible ici. 

 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA