Actualités Pays-de-la-Loire 

6 août 2015 à 9h14 par Valentin Esteve

Un arbuste invasif sur la presqu'île guérandaise

Un arbuste, le baccharis halimifolia, importé en France au 17ème siècle se développe de manière très importante sur la presqu'île guérandaise. Un chantier de coupe est organisé ce vendredi à Quimiac.

RCA
Crédit: Un baccharis halimifolia dans le jardin des plantes de Paris - Un arbuste invasif sur la presqu'île

Un arbuste invasif envahi peu à peu la presqu’île guérandaise. Il s’appelle Baccharis Halimifolia.

Cette plante qui peut atteindre 5 mètres de haut, vient de la côte EST des Etats-Unis et a été importée en France au 17ème siècle. Elle est reconnaissable grâce à sa couleur verte "un peu fluo" mais n'est en général pas toxique. Depuis plusieurs années elle s’étend de manière très importante notamment dans le secteur de Guérande.

À tel point qu'elle remplace peu à peu d’autres plantes naturelles. Ce vendredi, l’association des Amis des Sites de Mesquer organise un chantier de coupe. Le but est de couper un maximum de ces plantes. Patrice Pervez, président de l’organisation nous a expliqué en quoi cette opération était importante. On vous propose de l'écouter ci-dessous :

 

Écouter Patrice Pervez, des Amis des Sites de Mesquer

 

En parallèle, une expérimentation est testée dans la commune de Mesquer : un éleveur utilise ses moutons pour pâturer les nouvelles pousses de baccharis. Une manière de l'éradiquer écologique, et moins coûteuse qu'une intervention humaine. Une demande de subvention pour financer cette expérience a d'ailleurs été formulée à CAP Atlantique ainsi qu’à la mairie de Mesquer.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA