Loire-Atlantique

Nantes : mise en examen du suspect allemand dans l'affaire Jonathan

26 janvier 2021 à 12h15 Par Julie DROIN
C'est à Nantes que l'affaire connaît un nouveau rebondissement.

Le détenu allemand Martin Ney a été mis en examen pour l'enlèvement et le meurtre du petit Jonathan en 2004.

Après de longues négociations entre la France et l’Allemagne, Martin Ney, le suspect n°1 dans l'affaire Jonathan, a finalement été extradé vendredi dernier afin d'être interrogé par les enquêteurs.

Ce petit garçon de 11 ans avait disparu le 6 avril 2004 dans un centre de vacances de Saint-Brévin-les-Pins, son corps avait été retrouvé six semaines plus tard dans un étang de Guérande. 

Si la piste de cet éducateur allemand a été un temps suivie, l'affaire a connu un nouveau tournant en 2018 en Allemagne.

Le codétenu de Martin Ney affirme avoir recueilli ses aveux sur la mort de Jonathan. Le suspect purge alors une peine à perpétuité pour le meurtre de trois jeunes garçons dans le nord de l’Allemagne.

Un mandat d'arrêt européen est délivré contre lui en 2019 et à l'issue de longues négociations, les autorités allemandes ont accepté la semaine dernière de remettre à la justice française un de leurs ressortissants pour huit mois.

Le juge d'instruction nantais en charge de l'affaire a donc décidé ce lundi 26 janvier de le mettre en examen pour l'enlèvement et le meurtre du petit garçon de 11 ans.