Actualités Pays-de-la-Loire 

14 septembre 2015 à 16h37 par Hélène Hamon

Nantes : la Semitan va tester l'arrêt à la demande dans les bus de nuit

Dès le 1er novembre, entre deux arrêts de bus, il suffira de demander en amont au conducteur de descendre.

RCA
Crédit: -

Nantes va tester à partir du 1er novembre l’arrêt à la demande sur ses lignes de bus de nuit. Il s’agit en fait de lutter contre le harcèlement dans les transports. Il sera donc possible de descendre du bus sur demande entre 22h30 et 00h30 en semaine, et entre 22h30 et 2h30 le week-end. Le conducteur devra en être informé au préalable et c'est lui, et lui seul, qui décidera du lieu opportun pour s'arrêter. Le dispositif sera testé sur une douzaine de lignes de bus de nuit (tramways et busways ne sont pas concernés). S'il fonctionne, d'autres villes en France pourraient adopter le concept. Un premier bilan de cette expérimentation sera dressé en avril 2016.

 

Selon la Semitan, les "atteintes aux clients" (violences, menaces, vols, rackets, rodéos, aveuglements laser, blocages de portes) ont baissé de 10 % entre  2013 et 2014. Plus de 6 100 passagers ont emprunté les lignes de nuit (bus, chronobus et tramway) la semaine en 2014-2015. Le samedi soir, ce chiffre double : ils ont été plus de 12 800 à utiliser les transports en commun après 22h30.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA