Actualités Pays-de-la-Loire 

20 novembre 2017 à 10h15 par Valentin ESTEVE

Mineurs étrangers isolés : la mairie de Nantes ouvre 10 nouveaux logements après l'occupation de l'école des Beaux-Arts

L'école des Beaux Arts de Nantes a été "investie" une partie du weekend par des activistes et des mineurs étrangers isolés.

RCA
Crédit: Capture Twitter

Une cinquantaine de personnes - des activistes, des militants et des mineurs étrangers isolés - a investi samedi en fin de journée l'école des Beaux Arts de Nantes sur l'Île de Nantes. Objectif de cette action : loger les mineurs isolés en quête de logement, et sensibiliser sur leur sort. Des banderoles ont été déployées sur la façade du bâtiment. 

Dimanche après-midi, l'école a été évacuée par les CRS. Il y aurait des blessés selon les militants présents à ce moment-là.

Côté politique, le groupe Ecologiste à la mairie de Nantes a salué l'action de ces activistes, tandis que le Front National 44 s'est félicité de l'évacuation de l'école. En réponse à cette opération coup de poing, la maire de Nantes, Johanna Rolland, a annoncé dès ce dimanche dans un communiqué que 10 nouvelles places d'hébergement seraient disponibles ce lundi. Elle en appelle par ailleurs au ministre de l'Intérieur afin d'obtenir des ressources supplémentaires.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA