Région

Le contre-espionnage français s'inquiète des intentions de la Chine envers la Bretagne

25 février 2021 à 08h17 Par Hélène HAMON
Ce jeudi soir, France 2 diffuse un reportage de Complément d'Enquête édifiant. Un reportage où il est question des intentions chinoises envers la Bretagne. Ce territoire français intéresserait particulièrement la Chine.

Faut-il se méfier des velléités expansionnistes de la Chine ? Oui à en croire la DGSI. Le contre-espionnage français suit de près les Chinois et leurs éventuels espions.

Selon l'émission Complément d'Enquête, diffusée ce soir sur France 2, une note du contre-espionnage français évoque le vif intérêt des Chinois pour le savoir-faire français.

Toujours selon cette note, un territoire serait particulièrement scruté par la Chine : la Bretagne. Il faut dire que dans la région, le secteur militaire, stratégique, est particulièrement représenté avec notamment la présence des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins à l'Ile Longue dans la rade de Brest. Les télécoms mais aussi les technologies liées à l'océanographie suscitent bien des convoitises.

Une structure ferait l'objet « d'approches chinoises récurrentes », L'IFREMER, l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer. L'IFREMER, situé à Plouzané, près de Brest, a d'ailleurs mis en place un partenariat avec un laboratoire chinois. Officiellement, ce partenariat a été créé pour « mutualiser les connaissances », mais la DGSI craint un transfert de technologies et de savoir-faire.

Complément d'Enquête, Chine, la grande offensive, ce soir à 22h55 sur France 2.