Actualités Pays-de-la-Loire 

13 décembre 2015 à 23h06 par Anthony MARSAIS

La Région passe à droite, mais la Loire-Atlantique vote à gauche !

Bruno Retailleau, 55 ans, sera élu président de la Région Pays-de-la-Loire ce vendredi. La liste de la droite et du centre l'emporte avec 5 points de plus que la liste socialiste de Christophe Clergeau. Le FN, lui, ne progresse pas.

RCA
Crédit: -

La Région Pays-de-la-Loire bascule donc à droite. Les électeurs se sont plus massivement mobilisés au second tour avec une participation de 57.25 %, 7 points de plus qu’au premier tour. Une mobilisation semble-t-il bénéfique à la liste Les républicains-UDI qui l’emporte avec 43 % des suffrages (33.49 % au 1er tour), contre 36 % pour la liste socialiste de Christophe Clergeau (25.75 % au 1er tour) et 20.6 % pour le FN de Pascal Gannat (21.35 % au 1er tour).

 

Les 93 sièges de conseillers seront répartis de la façon suivante : 54 pour l’Union de la droite et du Centre, 26 pour le PS-EELV et 13 pour le Front National.

 

Après 11 années à la tête de la Région, Jacques Auxiette passera donc la main ce vendredi. Les 93 conseillers régionaux devront élire leur président. Ils désigneront, sans le moindre doute, Bruno Retailleau.

 

 

Qui est Bruno Retailleau ?

 

Il est né à Cholet le 20 novembre 1960 mais vit à Saint-Malo-du-Bois, près des Herbiers.  Passionné par les chevaux, il a été bénévole et même metteur en scène au Puy-du-Fou. Il a également dirigé l’école nantaise de communication Sciences Com. Il adhère au Mouvement pour la France en 1994, devient vice-président de la région en 1998. Longtemps proche de Philippe de Villiers, il se fâche avec lui en 2009 et quitte le MPF. Elu conseiller général de Vendée dès 1988, il prend la tête du département en 2010, jusqu’en avril 2015. Bruno Retailleau est également sénateur depuis 2004. Il est d’ailleurs président du groupe Les Républicains au Sénat.

 

 

Que retenir de ce 2ème tour en Loire-Atlantique ?

 

Alors que la Vendée, la Mayenne et le Maine-et-Loire ont placé Bruno Retailleau en tête, la Sarthe et la Loire-Atlantique ont voté majoritairement à gauche. Sur notre département, Christophe Clergeau arrive en tête avec 45.23 % des voix (39.16 % pour Bruno Retailleau et 15.61 % pour Pascal Gannat).

La liste PS, qui avait fusionné dans l’entre-deux tours avec Europe Ecologie les Verts, obtient même 54.39 % à Saint-Herblain, 54.68 % à Nantes, 56.33 % à Saint-Nazaire et 61.35 % à Rezé !

Bruno Retailleau, lui, a surtout attiré en zone rurale ou sur le littoral. Il obtient 54.81 % des voix au Pouliguen ou encore 59.29 % à La Baule.

Le Front National, qui avait capté 83 172 électeurs de Loire-Atlantique au 1er tour, n'est pas parvenu à mobiliser davantage : 83 342 votes en faveur du FN au second tour, alors que la participation est en forte hausse.

 

Retrouvez le détail des résultats dans votre commune en cliquant ICI.

 

 

Les réactions des candidats

 

Bruno Retailleau : « A partir de vendredi, je serai le président de tous les ligériens, de tous les territoires. Je demanderai également à Manuel Valls d’évacuer la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes. On ne peut pas tolérer une zone de non-droit Je souhaite lancer très très vite un grenelle de l’apprentissage pour relancer l'apprentissage dans notre région. »

 

Christophe Clergeau : « Je serai un opposant constructif mais vigilant et sans concession. Je persiste à penser que le projet de Bruno Retailleau est dangereux pour notre région. »

 

Pascal Gannat : « Je remercie ce soir les plus de 20 % d'électeurs des Pays de la Loire qui nous ont fait confiance. C'est le triplement de notre score par rapport aux dernières régionales. Nous aurons un groupe de 14 à 15 élus, qui défendra une opposition constructive. »

 

 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA