Actualités Région 

20 janvier 2021 à 7h25 par Hélène HAMON

Investiture de Joe Biden : les Américains tournent la page Donald Trump ce mercredi

Ce mercredi soir, Joe Biden deviendra le 46e président des Etats-Unis.

RCA
Joe Biden et Kamala Harris s'apprêtent à rejoindre la Maison Blanche ce mercredi.

Après quatre ans d'une présidence hors-norme, Donald Trump quitte la Maison Blanche. Le 45e président des Etats-Unis va laisser son fauteuil du bureau ovale à Joe Biden, 78 ans. Le démocrate sera investi ce midi à Washington (18 heures, heure de Paris) devant le Capitole, qui a été le théâtre de violences inouïes il y a maintenant 15 jours. Dans ce contexte, la cérémonie sera placée sous haute surveillance. Pour l'encadrer, 25 000 membres de la garde nationale sont déployés à Washington.

Donald Trump brillera par son absence. L'homme d'affaires a choisi de rejoindre sa propriété en Floride. Il n'est pas resté inactif lors des dernières heures de son mandat. Donald Trump a largement utilisé son pouvoir de grâce. Comme prévu, il a accordé sa clémence à Steve Bannon, son ancien conseiller politique. Ce dernier était accusé d'avoir détourné des fonds, soi-disant destinés à la construction d'un mur entre les Etats-Unis et le Mexique.

Douloureuses, violentes... Pour certains Américains, les qualificatifs ne manquent pas pour décrire les quatre années qui viennent de s'écouler. Parmi eux, Christopher, 52 ans. Cet infirmier vit à Los Angeles depuis plus de 30 ans. Pour lui, le départ de Donald Trump est une bonne nouvelle, c'est même un soulagement.

Écouter le podcast

Il faut tourner la page et vite, selon Christopher. Il considère d'ailleurs que l'arrivée du démocrate Joe Biden et de sa vice-présidente Kamala Harris, première femme et première personne de couleur à accéder à ce poste, constitue un immense espoir.

Écouter le podcast

Une chose est certaine : avec Joe Biden, la stratégie de lutte contre le covid-19 devrait prendre un virage à 360 degrés. Le nouveau président compte intensifier la campagne de vaccination : il souhaite que 100 millions de personnes reçoivent la première dose durant les 100 prochains jours. S'agissant des mesures barrières, le natif de Pennsylvanie a aussi prévu de mettre en place de nouvelles règles. Au programme, le port du masque obligatoire dans tous les bâtiments fédéraux et lors des déplacements entre états.

Une bonne nouvelle pour Christopher, qui travaille dans un hôpital de Los Angeles. Selon lui, Donald Trump n'a pas suffisamment pris la mesure de la gravité de l'épidémie. Sur place, la situation sanitaire est préoccupante.

Écouter le podcast

Écouter le podcast

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA