Actualités Région 

15 mars 2015 à 23h00 par La rédaction

Château-Thébaud : ivres, le père et ses deux fils volent 400 litres de jus d'orange

Ils avaient du jeter des packs de jus d'orange au fossé, leur voiturette était trop chargée !

RCA
Crédit: -

NANTES, 16 mars 2015 (PressPepper) - Un homme de 50 ans et deux de ses filsont été condamnés lundi après-midi par le tribunal correctionnel de Nantes,pour avoir volé 400 litres de jus d'orange le 13 juillet dernier à l'usine BricFruit de Château-Thébaud (Loire-Atlantique)... alors qu'ils étaient tous lestrois en état d'ivresse.

Issu de la communauté des gens du voyage, A. C., qui habite Niort(Deux-Sèvres), a écopé de trois mois de prison ferme, tout comme son fils aînéJ., âgé de 25 ans, qui habite lui avec sa belle-famille au Pellerin(Loire-Atlantique). Inconnu jusque-là pour ce type de délit, son fils de 19 ansM. - qui habite lui aussi Niort - a pour sa part été condamné à trois mois deprison avec sursis par le tribunal correctionnel.

Le soir des faits, le premier avait ainsi 1,8 g d'alcool par litre de sang,tandis que les deux autres affichaient un taux d'alcoolémie de 1,2 g et 1,5 g.Tous trois avaient été remarqués par un témoin sur la D137, non loin de l'usinequi produit les jus de fruits Pressade, alors qu'ils jetaient au fossé despacks de jus d'orange pour délester leur voiturette sans permis, manifestementtrop chargée...

Au tribunal, ils ont reconnu les faits de vol, mais ont affirmé qu'ilsavaient fait cela juste "pour boire" - et non pour revendre lamarchandise. "Vous aviez très soif ? Vous aimiez beaucoup le jus d'orange? Vous aviez pourtant bien consommé avant...", ironise la présidente.

"C'est désespérant de voir cette délinquance se perpétuer degénération en génération", se désole pour sa part le substitut duprocureur de la République, qui avait requis trois mois de prison ferme pour lepère, cinq pour son fils aîné et trois pour le plus jeune. D'un point de vue ducasier judiciaire, le premier avait déjà douze condamnations à son actif, ledeuxième sept et le troisième deux./GF (PressPepper)

© 2014 PressPepper SARL - Tous droits réservés. Aucune des informationscontenues dans ce serveur ne peut être reproduite ou rediffusée sans leconsentement écrit et préalable de la SARL PressPepper. Tout contrevenants'expose aux sanctions prévues par les articles L 122-4 et L 335-3 du Code dela Propriété intellectuelle : jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 150 000euros d'amende.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA