Actualités Région 

29 décembre 2020 à 11h40 par Hélène HAMON

Chantiers de l'Atlantique : trois élus demandent à Emmanuel Macron d'abandonner la vente

Le maire de Saint-Nazaire, le président du département de Loire-Atlantique et la présidente des Pays de la Loire viennent de signer un communiqué.

RCA

« Cette entreprise est plus que notre fierté. Elle est le cœur battant et l'identité de tout un territoire, un bout de la France connu dans le monde entier comme leader mondial de son secteur, un enjeu de souveraineté ». Les mots sont forts. A l'image de l'union de ces trois élus, pas tous du même bord, mais qui ont décidé de s'allier pour s'opposer à la vente des chantiers navals de Saint-Nazaire.

Ainsi, Christelle Morançais, présidente de la région Pays de la Loire (LR), David Samzun, maire de Saint-Nazaire (PS) et Philippe Grosvalet, président du département de Loire-Atlantique (PS) viennent tout juste d'envoyer un communiquer de presse dans lequel ils s'en remettent à l'Etat. Ils soulignent que le potentiel rachat du site nazairien par le géant italien Fincantieri « soulève de nombreuses questions en matière de droit de la concurrence ».

Enfin, les trois élus demandent au président de la République d'abandonner la vente des chantiers de l'Atlantique à Fincantieri.

Dans cette affaire, la Commission européenne a déjà émis des doutes notamment au sujet de la concurrence. Elle a jusqu'à ce jeudi soir pour rendre les conclusions de son enquête, après quoi le rachat des Chantiers de l'Atlantique par Fincantieri ne sera plus valable. En clair, le contrat sera caduc. 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA